FR

Naples, LOSC : Carlo Ancelotti confirme des négociations en cours pour Nicolas Pépé

par

Le transfert du Lillois pourrait intervenir rapidement.

Naples, LOSC : Carlo Ancelotti confirme des négociations en cours pour Nicolas Pépé

Alors que Manchester United s’est manifesté récemment pour s’attacher les services de Nicolas Pépé, l’ailier du LOSC pourrait finalement prendre la direction de la Série A.

En effet, le Napoli, intéressé depuis plusieurs semaines, est en pôle position pour arracher l’international ivoirien qui vaut 80 millions d’euros.

Aujourd’hui, les agents du joueur de 24 ans sont arrivés au pied du Vésuve pour s’entretenir avec les dirigeants napolitains et notamment Aurelio De Laurentiis, le président du club italien.

Présent en conférence de presse cet après-midi, l’entraîneur du Napoli, Carlo Ancelotti, a confirmé les négociations en cours entre les représentants du Lillois et les Partenopei.

« Oui, les agents étaient dans notre hôtel. Je leur ai dit au revoir comme je l’ai fait avec tous les agents qui sont venus ici. Plusieurs d’entre eux sont venus, la semaine dernière encore, il y en avait un qui s’appelait James… Bond (rires). C’est important de rencontrer les agents pour évaluer toutes les hypothèses du marché. Bien sûr qu’on s’intéresse à Nicolas Pépé, les agents sont là, ça ne sert à rien de le cacher. Des négociations sont en cours, voyons ce qui se passe » a déclaré l’ancien technicien du PSG.

Le transfert de Nicolas Pépé s’est fait attendre mais pourrait être boucler rapidement si toutes les parties se mettent d’accord ce jeudi.

Naples pourrait inclure Adam Ounas dans la transaction pour faire baisser le prix de l’ancien angevin et permettre à Lille de trouver tout de suite son remplaçant.

Retrouvez toute l'actu mercato de Lille OSC / LOSC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.