US

MLS : Zlatan buteur et chambreur

par

Le Lion autoproclamé a encore fait des siennes.

MLS : Zlatan buteur et chambreur
Le Los Angeles Galaxy réussit un début de saison canon, avec sept victoires (six à domicile) pour un nul et une défaite, soit le meilleur départ pour la franchise depuis 1996.
Zlatan Ibrahimovic n’est bien sûr pas étranger à cette réussite, avec huit buts inscrits depuis le début de la saison.
L’attaquant suédois a encore frappé, en marquant le but du 2-1 pour les siens. Un but qu’il a célébré avec beaucoup de rage et avec une bonne dose de provocation envers Nedum Onuhoa.
La raison ? Cet accrochage de l’ancien attaquant de Manchester United sur l’ancien défenseur de Manchester City.

Il n’en fallait pas plus à Zlatan pour dégoupiller quelques minutes plus tard, balle au pied puis à la face de son adversaire.
À la fin du match, Onuhoa a détaillé les détails de cette altercation, comme le relate Sky Sports.
« Il est venu me présenter ses excuses après la rencontre parce qu’à partir de la 60e minute, il m’a dit ce qu’il allait me faire, qu’il allait me faire mal dans ce match. »
Des excuses que le défenseur de 32 ans a refusé, les jugeant « inacceptables ».
De son côté, Zlatan s’est justifié sur cette embrouille, loin d’être la première de sa carrière.
« J’aime quand il y a des duels etc. parce que, parfois, ce n’est pas que je m’endors, mais je ne me sens pas vivant s’ils ne m’activent pas. Ils doivent m’activer, sinon cela devient trop facile. Je me connais. Quand je suis en colère, je me sens bien. »
Ou la preuve qu’Ibra (buteur à 03:15 sur la vidéo ci-dessous) reste le même.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.