FR

Mediapro : les enseignements à tirer de la conférence de presse de Jaume Roures

par

Mediapro : les enseignements à tirer de la conférence de presse de Jaume Roures

C’est une nouvelle qui fait trembler le football français. Nouveau diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, Mediapro est en grande difficulté pour tenir ses engagements auprès des clubs tricolores. Pour s’exprimer sur ce sujet, Jaume Roures a tenu une conférence de presse mercredi dernier. Se montrant optimiste pour la suite, le directeur de Mediapro a surtout tenté de rassurer tout le monde. 

Un coup de communication de la part de Mediapro

On ne s’attendait sûrement pas à une telle nouvelle, il y a quelques mois de cela. Lorsque Mediapro a réussi à s’offrir les droits TV du football français, rien ne laissait présager le pire ! Et pourtant … Le diffuseur espagnol a beaucoup de mal à tenir ses engagements. En effet, il est bien loin de posséder le nombre d’abonnés pour être rentable. Ces dernières semaines, on a d’ailleurs appris que Mediapro ne pouvait pas payer la première échéance du contrat.

Une situation qui en devient extrêmement inquiétante pour les clubs tricolores. En raison de la crise sanitaire qui touche actuellement l’Europe, les droits TV sont la principale source de revenus des équipes de l’Hexagone. Pour tenter de rassurer tout le monde, Jaume Roures a choisi de tenir une conférence de presse mercredi dernier.

Un nombre d’abonnés bien en dessous des attentes ?

Le problème majeur réside dans le fait que Mediapro soit bien loin du nombre d’abonnés souhaité. Devant les journalistes, Jaume Roures a admis que le diffuseur possédait environ 600 000 abonnés, pour ce début de saison. On est donc bien loin d’être rentable au sein du diffuseur espagnol. Même s’il a admis qu’il ne comptait pas avec les 3,5 millions d’abonnés, l’objectif annoncé au départ, en un an : « On a jamais dit qu’on voulait être à 3,5 millions d’abonnés en un an. On connaît un peu le marché français. Je suis venu pour rassurer, Telefoot va continuer. »

En ce moment même, Mediapro est en passe de perdre les droits TV. Pour continuer à diffuser les matches de Ligue 1 et de Ligue 2, il a dû solliciter le tribunal de Nanterre. « La communication qu’on fait aujourd’hui, c’est parce qu’on se réjouit d’avoir plusieurs semaines de conciliation avec la Ligue. On ne parle que de cette saison, pas du contrat qui est sur quatre saisons » explique-t-il d’ailleurs.

Quid de l’avenir de Mediapro en France ?

Bien qu’il se soit montré optimiste pour la suite, difficile de croire que Mediapro s’installera longtemps dans l’univers du football français. D’autant plus que la prochaine échéance de paiement arrive dans un peu plus d’un mois et que le diffuseur espagnol n’est pas certain de pouvoir respecter son engagement : « Avec la conciliation, on ne peut pas affirmer qu’il y aura une échéance de décembre ».

Cet événement risque d’ailleurs de convaincre quelques adeptes du football français de ne pas s’abonner à Téléfoot. Quand l’on sait, qu’à tout moment, le diffuseur pourrait ne plus avoir les droits des rencontres, pourquoi prendre le risque de payer l’abonnement ? On a donc beaucoup de mal à croire que les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 restent très longtemps entre les mains de Mediapro. Il ne serait pas surprenant que la Ligue choisisse d’ailleurs de changer en cours de saison !

👉🏼 Ou voir le football à la télé, programme et chaînes foot ?

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.