MD

La mauvaise saison de Manchester United

par

José Mourinho est de plus en plus critiqué en Angleterre après le match nul décevant contre West Bromwich (0/0).

Le club pointe à une triste 5e place, à des années-lumières du leader Chelsea. S’ils ont 2 matchs en moins que Liverpool, 3e, les statistiques du club, notamment à domicile, sont plus qu’inquiétantes.

Trop de nuls à domicile

Il faut dire qu’avec 8 matchs nuls à domicile pour 15 matchs joués, United est un peu le Stade Rennais de la Premier League.

Et le Théâtre des rêves porte bien mal son nom, puisque les mancuniens n’ont remporté que 40% de leurs rencontres dans ce qui était une forteresse imprenable durant de nombreuses années.

C’est encore pire que la première saison post-Ferguson, où David Moyes avait obtenu un déjà honteux 47% de victoires.

Une attaque en panne

Si les Red Devils ne perdent pas, ils s’avèrent incapables de remporter un nombre suffisant de victoires pour espérer se qualifier pour la C1. Ce qui serait pourtant le minimum quand on a investi autant d’argent (175M€) au dernier mercato…

Martial et Rashford notamment sont critiqués pour leur propension à rater leurs occasions. Sur leurs 8 matchs nuls à domicile, les mancuniens ont tiré 154 fois au but, cadrant 52 fois et inscrivant… 5 buts. Soit une efficacité face au but de 3% !

Louis Van Gaal était plus que critiqué au même stade de la saison dernière, l’équipe de Mourinho étant même encore moins prolifique (42 buts inscrits contre 47 l’an passé) !

On rappelle qu’il a été viré pour « mauvaises performances ». Mourinho est donc sur un siège éjectable, même si tout n’est pas perdu puisqu’il peut encore remporter l’Europa League. Ou enfin enchaîner les victoires.

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.