« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Mauricio Pochettino pointe du doigt le manque de caractère de ses joueurs

L’entraîneur des Spurs attend une réaction de ses joueurs.

Mauricio Pochettino pointe du doigt le manque de caractère de ses joueurs
Samedi après-midi, Tottenham a connu une désillusion à Turf Moor face à Burnley (1-2). Les Spurs ont clairement manqué une opportunité de rester dans la course au titre, les voilà désormais relégués à six points du leader Liverpool. De quoi donner des maux de tête à Mauricio Pochettino, le manager du club londonien, même plusieurs jours après la défaite.

Si vous voulez être un vrai prétendant, que vous jouiez bien ou pas, c’est un match (face à Burnley, ndlr) que vous devez gagner. Vous devez montrer que vous vous battez pour de grandes choses et je suis frustré parce que nous n’avons pas montré la même énergie que Burnley, la même attitude que Burnley, la même ambition que Burnley. Nous devons nous regarder et peut-être nous évaluer de différentes façons, nous ne cherchons pas d’excuses. Cela nous retient et cela pourrait prendre cinq ou dix ans de travail pour changer cela.

L’entraîneur argentin pointe nettement du doigt le manque de caractère de ses joueurs. Cela n’arrive pas souvent de voir Pochettino tancer ses petits protégés devant la presse.
Cela traduit clairement l’agacement de l’ancien coach de Southampton. Depuis son arrivée en 2014, Tottenham a réalisé des progrès énormes, cependant, les Spurs craquent toujours lors des dernières lignes droites pour parvenir à décrocher des trophées.
Néanmoins, Hugo Lloris et ses coéquipiers abordent une semaine décisive avec notamment deux derbies, capitaux pour la fin de saison, face à Chelsea et Arsenal.
Une opportunité de prouver aux détracteurs que Tottenham est capable de se mêler à la course au titre en Premier League.
Pochettino n’aura, cette fois, aucunement besoin de motiver son groupe pour les échéances à venir.

Aller jouer contre Chelsea ou Arsenal, c’est facile. Vous n’avez pas besoin d’un manager pour vous motiver pour ces matches, c’est normal. Mais si nous n’avons pas la volonté de le montrer, vous ne méritez rien. Ce que nous avons montré samedi, c’est que nous sommes une bonne équipe, que nous avons de la qualité mais pas assez pour remporter un titre en Premier League, c’est la réalité. Si vous ne pouvez pas battre Burnley, c’est impossible de penser que vous allez remporter le titre. Si vous le faites, c’est parce que d’autres ont laissé passer l’occasion. La réalité est que ce sera difficile de gagner la Premier League à cause de nous, pas parce que Liverpool ou Manchester City sont meilleurs.

L’homme de 46 ans fustige à nouveau le manque de mentalité de vainqueur de ses troupes, et ces piques ne sont bien sûr pas envoyés sans raison.
Une réaction de ses joueurs est attendue à partir de ce soir sur la pelouse de Stamford Bridge.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Tottenham t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter