US

Mattéo Guendouzi tire sa force… du karaté

par

Le Gunner a déjà pratiqué le karaté, ce qui l’a aidé dans ses performances.

Mattéo Guendouzi tire sa force… du karaté

On savait que Zlatan Ibrahimovic était un ancien pratiquant du taekwondo. On sait désormais que Matteo Guendouzi a pratiqué le karaté.

Pour le compte du site Internet d’Arsenal, le jeune Espoir, appelé chez les A pour remplacer Blaise Matuidi, s’est confié sur sa connaissance du sport, dont il a reçu les enseignements grâce à son père, professeur de karaté.

« Je pense que ça m’a vraiment aidé dans ma mentalité, être un battant sur le terrain, et avoir toujours la volonté de gagner et m’en sortir dans les duels afin de vaiment aider l’équipe. »

Sans doute un peu timide lors de ses débuts dans le club londonien, le numéro 29 a pris du galon et a fait preuve de sa force de caractère durant les derniers mois.

Le karaté pour développer « une mentalité de guerrier »

Un état d’esprit qui se traduit sur le terrain et qui provient de ses jeunes années.

« Le karaté m’a beaucoup aidé dans ce sensQuand j’étais jeune, je suis arrivé troisième d’une compétition de karaté en France, ce qui était génial, mais c’était difficile de combiner football et karaté. »

Le nominé au titre de Golden Boy 2019 a finalement choisi le ballon rond. Un choix plutôt judicieux pour l’ancien Lorientais, qui s’épanouit maintenant dans l’un des plus grands clubs anglais.

« Pour ma forme physique, le karaté est très intense, donc je pense que c’est pour cela que je suis capable de faire autant d’efforts et que j’ai cette mentalité de guerrier. »

Ses adversaires sont prévenus. Doué balle au pied, le natif de Poissy l’est également quand il s’agit de mettre des highs-kicks.

Retrouvez toute l'actu mercato de Arsenal

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.