« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Matteo Guendouzi peut-il être élu Golden Boy ?

Les raisons de croire à un sacre pour le jeune Français.

Matteo Guendouzi peut-il être élu Golden Boy ?

Qui sera le 17ème Golden Boy de l’Histoire ? C’est une question qui a été relancée depuis l’annonce des 20 finalistes pour la récompense.

Si Matthijs de Ligt est candidat à sa propre succession, de par sa grande saison avec l’Ajax et son transfert à la Juventus Turin, d’autres joueurs pourraient s’imposer.

C’est le cas pour Jadon Sancho, Joao Felix mais aussi pour Matteo Guendouzi, qui fait davantage parler de lui depuis ces dernières semaines.

S’il ne fait pas office de grand favori, au moins deux raisons (totalement subjectives) font que l’on peut imaginer l’ancien Lorientais soulever ce « mini Ballon d’Or ».

Les faveurs du public

Un soutien certes inutile, mais qui permet de jauger la cote du natif de Poissy. Sur le sondage lancé par Tuttosport, créateur du trophée, Guendouzi est en effet premier dans les suffrages.

Avec 10% des voix (1170), il devance d’une courte tête Mason Mount (9%, 1068 votes) et Joao Felix (8% 906 votes). Des résultats qui n’ont évidemment aucune valeur par rapport à la décision finale puisque ce sont les journalistes sportifs qui votent. Toutefois, cela montre que le Gunner demeure bien placé dans cette course.

Un sacre pour perpétuer la tendance récente

Si l’on cherche une autre raison moins rationnelle, on peut se dire que Guendouzi poursuivra une petite série qui dure depuis 2013.

Cette année là, Paul Pogba, alors à la Juventus Turin, a remporté le Golden Boy, devenant ainsi le premier joueur français à l’obtenir.

Deux années plus tard, c’est Anthony Martial, qui était à l’AS Monaco au début de l’année civile avant de rejoindre Manchester United, qui se l’est adjugé, devant un autre compatriote : Kingsley Coman.

Enfin, en 2017, c’est Kylian Mbappé, transfuge de l’AS Monaco au PSG, qui a soulevé le trophée, encore une fois devant un autre compatriote : Ousmane Dembélé.

Avec trois joueurs primés, la France est la nation comptant le plus de Golden Boy. Et après 2013, 2015 et 2017, la logique voudrait qu’un Français se l’adjuge à nouveau en 2019. Étant le seul parmi les 20 restants, on peut croiser les doigts pour le milieu de 20 ans.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Arsenal t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter