« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Manchester City : Guardiola encense Sané et Phoden

Honneur aux gauchers.

Manchester City : Guardiola encense Sané et Phoden
Pour une fois, ce n’est pas Bernardo Silva, auteur d’un but hier, qui a eu droit aux faveurs de Pep Guardiola mais deux autres de ses joueurs : Leroy Sané et Phil Phoden.
Le premier a notamment servi le deuxième sur le sixième but de Manchester City, permettant à Phil Phoden d’inscrire son premier but en Ligue des Champions (voir La belle soirée de la Juve et de Manchester City)
En conférence de presse post-match, un journaliste a demandé à Pep Guardiola s’il s’agissait de la meilleure performance de Leroy Sané, ce à quoi l’intéressé à répondu :

Non.

Avant de reprendre.

Après le premier but oui, avant non.

L’entraîneur de City a en effet pointé du doigt qu’à l’instar de l’ensemble de l’équipe, « Leroy » ne jouait pas bien en début du match.

Il n’était pas assez agressif lors des vingt premières minutes. J’aime quand il l’est, dans les courses, même s’il perd la balle. Aujourd’hui il ne l’était pas.

Exigeant avec ses joueurs, Guardiola a ensuite reconnu que son joueur avait été auteur d’une solide performance par la suite.

Après les vingt premières minutes, il a été fantastique, avec ce but, ses passes décisives, son agressivité. Nous savons qu’il possède d’incroyables qualités. Il est difficile de trouver un joueur dans le monde qui a ses caractéristiques spécifiques.

Manchester City : Guardiola encense Sané et Phoden
Auteur de son premier but en Ligue des Champions à 18 ans, Phil Phoden a également eu le droit aux bons mots de son entraîneur, qui l’a félicité pour son but et sa performance sur la petite demi-heure qu’il a joué.
Si certains aimeraient voir le jeune anglais davantage jouer, Guardiola s’est justifié sur le temps de jeu de son joueur.

Il a 19 ans (18, il fêtera ses 19 ans en mai, ndlr), c’est sa première saison avec nous. Il a déjà joué beaucoup de minutes et de matchs !

L’entraîneur espagnol a ensuite répondu aux gens qui aimeraient voir le natif de Stockport partir afin d’engranger du temps de jeu.

Les gens disent qu’il devrait partir en prêt. Phil Phoden ne sera pas prêté ! Tant que je serai là, il sera près de moi car c’est un joueur pétri de talent. (…) Il est avec nous !

Qui a dit que Bernardo Silva était le (seul) chouchou de Guardiola ? Quoi qu’il en soit, le message est passé, à la fois au joueur et à ses éventuels courtisans.
Manchester City : Guardiola encense Sané et Phoden

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.