FR

Man Utd : quand Juan Mata se paie Nemanja Matic

par

Quand Mata pique Matic sur Instagram.

Man Utd : quand Juan Mata se paie Nemanja Matic

En période de confinement, les joueurs ont davantage le temps pour être présent sur les réseaux sociaux. Cela a par exemple été le cas pour Karim Benzema, dont la punchline sur Olivier Giroud a fait parler.

Sur le compte Instagram de Nemanja Matic, il ne s’agit pas d’un live mais d’une photo qui donne le sourire. Ou plutôt d’un commentaire de son coéquipier à Manchester United, Juan Mata.

Comme de nombreux sportifs et footballeurs, Nemanja Matic a montré qu’il gardait la forme malgré le confinement avec une photo. « Every day is a gym day » peut-on lire sur la publication du milieu serbe dans sa salle de sport. Un post sur lequel s’est invité Juan Mata, qui s’est gentiment moqué de son copain mancunien. « S’habiller et aller à la salle pour prendre une photo puis (rester) toute la journée sur le sofa. » Un bon vieux coup salué par Juan Mata Garcia.

 

View this post on Instagram

 

Every day is a gym day #stayhome #puma

A post shared by Nemanja Matic (@nemanjamatic) on

Man Utd : quand Juan Mata se paie Nemanja Matic

Matic proche de rester à Manchester United

L’attaque aurait pu être belle si Matic n’avait pas dévoilé une publication avant (et une après) où on le voit bel et bien faire de l’exercice avec l’aide de ses enfants.

Alors qu’un doute subsistait sur son avenir à Manchester United, Nemanja Matic aurait finalement prolongé son contrat d’une saison, bien que le club n’ait fait aucune annonce officielle depuis. Certainement une motivation supplémentaire pour revenir en forme lorsque le championnat anglais reprendra.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.