US

Lucas dans l’histoire du Paris Saint-Germain

par

En entrant en jeu face à Angers, Lucas Moura est entré dans l’histoire de son club et dans celui de son pays. Il est passé devant Rai.

Lucas Moura au-dessus de Rai

L’ailier brésilien du PSG arrivé en 2012 vient de disputer sa 216ème rencontre sous les couleurs bleues et rouges. Soit une de plus que Rai.

En revanche, le champion du Monde brésilien a marqué de son empreinte l’histoire du club parisien. Ce que n’a pas encore vraiment réussi Lucas pour le moment.

En 215 matchs, Rai avait marqué 72 buts et remporté la Coupe des Vainqueurs de Coupe en 1996, le plus grand titre conquis par le PSG jusqu’à maintenant.

Saison en demi-teinte

Titulaire en début de saison, Lucas Moura a peu à peu perdu sa place au profit de Julian Draxler arrivé au mercato hivernal à Paris.

Malgré ses 9 buts et 5 passes décisives en 31 rencontres disputées en Ligue 1, Unai Emery préfère lui donner un rôle de joker de luxe.

Le Brésilien a surtout été utile en Coupe de France où il totalise 3 réalisations et 3 passes décisives en 4 matchs. Pas mal pour un joker.

Vers un départ cet été ?

Cette situation pas vraiment optimale pour le joueur pourrait le pousser à aller voir ailleurs pendant la période des transferts.

A Paris, Lucas Moura n’a pas réussi à exploiter tout le talent qu’on lui prêtait. Perçu comme une pépite, le Brésilien doit, à 24 ans, montrer qu’il a les épaules pour devenir un grand joueur.

Ca se fera peut être dans un autre club que Paris. Déjà quelques clubs se sont renseignés pour accueillir l’ailier aux 216 rencontres avec le club.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.