US

Lorsque Cavani trolle Zlatan, Sirigu et Verratti

par

Buteur face à Rennes en ouverture de la 36ème journée de Ligue 1, Edinson Cavani s’est permis de faire une petite blague sur son compte Instagram. L’attaquant uruguayen est revenu avec humour sur la polémique qui a enflé autour du voyage de ses coéquipiers à Las Vegas.

Cavani blagueur

A la suite de la victoire face au Stade Rennais (4-0) hier, le buteur parisien a posté une photo de lui avec quatre de ses amis au pied d’un jet privé.

En légende on peut voir « Rumbo à Las V… » que l’on pourrait traduire par « Direction Las V… »

Une manière habile de se moquer de toute l’attention qui a été portée sur le voyage de ses coéquipiers aux Etats-Unis.

Peut-être que l’Uruguayen était jaloux de ne pas avoir été invité à passer quelques jours de vacances après la victoire en Coupe de la Ligue?

View this post on Instagram

Rumbo a Las V…✈️????????!!!

A post shared by Edinson Cavani (@cavaniofficial21) on

Une saison en demi-teinte

L’avenir d’Edinson Cavani est incertain. Le joueur attend de savoir si le géant Zlatan Ibrahimovic reste dans la capitale française pour décider de son futur club.

Malgré ses performances honorables (16 buts et 5 passes décisives en Ligue 1), le joueur peine à justifier le prix de son transfert (plus de 60 millions d’euros).

Exilé sur le côté, Edinson Cavani n’est pas aussi performant et pourrait bien quitter Paris pour retrouver une place à la pointe d’une attaque européenne.

Tu en veux encore ?

On a attribué des chansons aux équipes qui disputent l’Euro!

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.