« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Ligue des Champions : Sissoko raconte comment il a vécu la fin de match contre City

Le Français pensait que son équipe était éliminée.

Ligue des Champions : Sissoko raconte comment il a vécu la fin de match contre City

Blessé en première période, Moussa Sissoko n’a pas pu participé apporter toute son énergie à ses partenaires hier soir.
Remplacé par Fernando Llorente, le héros de ce quart de finale de Ligue des Champions, le milieu de Tottenham a regardé le reste du match sur le banc.
Dans les arrêts de jeu, l’international français pense, comme tout le monde, voir son équipe se faire éliminer sur un but de Raheem Sterling.
Finalement, la réalisation de l’ailier anglais sera refusée, soulageant les Spurs. Pas Sissoko en revanche… Tellement dépité par ce but tardif, l’ancien toulousain n’a même pas vu que le VAR l’avait annulé. Il raconte alors comment il a appris la bonne nouvelle dans les vestiaires.

J’étais sur le banc, j’ai vu le but du 5-3, et j’étais tellement dans tous mes états que je suis rentré directement au vestiaire. J’étais tout seul, personne ne m’avait accompagné, aucun écran de télé ne diffusait, et dans ma tête on était éliminés. C’est un des membres du staff qui est entré dans le vestiaire à la fin, et qui m’a lancé : « Incroyable, on l’a fait ! » Je lui ai répondu : « Comment ça, on l’a fait ? » À ce moment-là, il m’a dit que le but avait été annulé ! Alors, j’ai remis un tee-shirt, j’ai oublié ma blessure et j’ai couru dehors rejoindre les autres, pour ne manquer la célébration d’un moment aussi historique. Cela a été un choc émotionnel incroyable. 

Le tricolore a pu quand même savourer sa première qualification pour une demi-finale de C1.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.