« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Ligue des Champions : l'Ajax et de Ligt, chasseurs de têtes

Les Lanciers et leur capitaine ont encore brillé sur la scène européenne hier soir.

Ligue des Champions : l'Ajax et de Ligt, chasseurs de têtes
Comme attendu, l’Ajax a fait étalage de son football total hier soir et même si leurs buts ont été moins impressionnants que contre le Real Madrid, ils ont encore offert un jeu de qualité.
Malgré un manque de réalisme, les hommes d’Erik Ten Hag ont réussi à renverser la vapeur après l’ouverture du score de Ronaldo.
Un but d’opportuniste de Donny van de Beek et un coup de casque de Matthijs de Ligt ont suffi a assuré la qualification du club néerlandais en demi-finale. Une première depuis 1997.

Auteur du deuxième but des siens, Matthijs de Ligt a démontré ses qualités sur coup de pied arrêté, en s’élevant au-dessus d’Alex Sandro et Diego Rugani pour crucifier Sczesny.
Le capitaine de l’Ajax est devenu à 19 ans le plus jeune joueur néerlandais à marquer un but dans un match à élimination directe de Ligue des Champions depuis 1996.
Il s’est également montré précieux en fin de rencontre, toujours dans les airs, en empêchant Ronaldo et Moïse Kean d’égaliser.
Le natif de Leiderdorp a montré à l’ogre européen (et courtisan annoncé) qu’est la Juventus qu’il était un défenseur d’avenir, leader et buteur.
Ligue des Champions : l'Ajax et de Ligt, chasseurs de têtes
Après la rencontre, Erik ten Hag s’est présenté en conférence de presse et a savouré la victoire de son équipe.
« Je pense que ce fut une grande soirée pour l’Ajax et pour les joueurs. Une grande soirée pour le football néerlandais. »
Un succès auquel le technicien de l’Ajax n’est évidemment pas étranger, et pour lequel il a travaillé lors des derniers jours.
« Nous avons éliminé un autre favori de la compétition. Nous avons cru en nous avant le match grâce à la manière dont la Juventus a joué au match aller. Nous savions que si nous jouions avec courage et patience, nous pouvions y arriver. »
Ligue des Champions : l'Ajax et de Ligt, chasseurs de têtes
Outre ce tour de force d’avoir éliminé le tenant du titre qu’est le Real Madrid et l’ogre qu’est la Juventus, c’est sans doute cela qui est impressionnant chez l’Ajax : cette impression qu’ils ne doutent de rien et qu’ils seront toujours capables de jouer leur jeu quel que soit l’adversaire.
À présent, le club d’Amsterdam est perçu comme un favori à la victoire finale, capable de faire tomber n’importe quelle équipe, surtout sur une double confrontation.
Désormais, ils peuvent attendre avec cette même patience et insouciance qui les caractérisent leur prochain adversaire, qui sera soit Tottenham soit Manchester City.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.