Ligue des Champions : la revanche de Fernando Llorente

Contenu commercial | 18+

Le héros de Tottenham c’est bien lui.

Presque personne n’aurait misé sur lui il y a quelques semaines. Cantonné à un rôle de remplaçant ou même de réserviste lors des six premiers mois de la saison, Fernando Llorente est passé de l’enfer au paradis en quelques mois.

Pas titularisé une seule fois en Premier League et en Ligue des Champions entre août et janvier, le géant espagnol envisageait même un départ au mercato d’hiver. Cependant, une blessure d’Harry Kane va tout changer en début d’année.

L’attaquant basque est petit à petit réintégré dans le groupe de Tottenham et gagne la confiance de Mauricio Pochettino.

L’ancien avant-centre de l’Atlhetic Bilbao donne tout sur le terrain et inscrit même des buts importants, comme face à Watford lorsqu’il en marque dans les derniers instants de la partie et offre la victoire à son équipe (2-1).

Avec le retour du Prince Harry, Llorente retourne chauffer le banc quelques matches mais est désormais ancré dans la rotation de l’effectif des Spurs.

Buteur en huitième de finale aller de la Champion’s League face à Dortmund, l’ex-joueur de la Juve attend son heure dans la compétition et est prêt à sortir de sa boîte à tout moment.

L’occasion lui est offerte hier par son entraîneur argentin, lorsque Sissoko se blesse. Le coach, passé par Paris en tant que joueur, a eu l’audace de faire rentrer son avant-centre à la place du milieu de terrain français.

Un choix payant puisque Fernando Llorente marquera, de la hanche, le but de la qualification des Spurs lors d’un match au scénario digne des plus grands films hitchcockiens.

Lors de sa réalisation, le buteur de 34 ans touche une première fois le ballon de la main. Néanmoins, le but sera accordé après visionnage du VAR, l’arbitre ayant jugé que la main était collée au corps et qu’elle ne jouait pas un grand rôle dans l’action. Pour le plus grand bonheur du principal intéressé qui décrypte le geste après la rencontre en zone mixte.

« Je sens que ça touche un peu ma main, mais la main est très près du ballon, vous savez. Je n’ai pas vu le ballon. Je n’ai pas essayé de frapper la balle avec la main et je pense qu’il y a but, mais on ne sait jamais à ce moment là. Je suis très fier parce que ce n’est pas facile, non, d’entrer dans ce match incroyable avec beaucoup de pression, dans un moment difficile aussi, mais je crois toujours en moi, en mes capacités, c’est ce que j’ai fait » a déclaré l’international ibérique tout heureux.

Les Skyblues ne seront peut être pas d’accords avec cette décision, Fernando Llorente lui s’en moque : il peut enfin savourer sa revanche personnelle et la première qualification de l’histoire de Tottenham en demi-finale de la Ligue des Champions.


Cette news Tottenham t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe