« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Ligue des Champions : Gnabry, « king of London »

L’ailier du Bayern Munich a encore frappé les esprits en Ligue des Champions dans une ville qui commence à le connaître.

Ligue des Champions : Gnabry, « king of London »

Une performance collective et individuelle qui a marqué les esprits. Voilà comment l’on pourrait qualifier le match du Bayern Munich hier face à Chelsea. Une victoire 3-0 à l’extérieur qui, à moins d’un retournement de situation comme on l’a vu l’année dernière lors de la compétition, devrait assurer la qualification du club bavarois en quarts de finale.

Les hommes d’Hans Dieter-Flick ont maîtrisé dans tous les compartiments du jeu, que ce soit en défense avec la paire Boateng-Alaba, au milieu de terrain avec le maëstro Thiago Alcantara épaulé par Joshua Kimmich, ou devant avec Robert Lewandowski, très bien soutenu par Thomas Muller et épaulé par la révélation Alphonso Davies, Kingsley Coman avant sa blessure et Serge Gnabry, qui a encore brillé.

Ligue des Champions : Gnabry homme du match

Les rôles se sont quelque peu inversés le temps d’un soir puisque Robert Lewandowski a été double passeur décisif pour l’ailier de 24 ans qui y est allé de son doublé. Une performance qui interpelle puisqu’il s’était déjà illlustré à Londres cette saison contre Tottenham. Sur la pelouse du Tottenham Hotspur Stadium, l’international allemand avait inscrit un quadruplé dans une victoire 7-2, étant élu joueur de la semaine sur cette journée de Ligue des Champions. L’un des derniers matchs de Mauricio Pochettino à la tête des Spurs.

Cette fois-ci, c’est à Stamford Brige que l’ancien joueur d’Arsenal a frappé et mis K.O son adversaire, à qui l’on donne peu de chances de qualifications à l’Allianz Arena. Pour cette saison, Gnabry, qui a reçu son trophée d’homme du match, ne devrait plus avoir l’occasion de rejouer à Londres cette saison, à moins d’une rencontre face… au Tottenham de José Mourinho, défait 1 à 0 lors du huitième de finale aller de Ligue des Champions.

Voir aussi : Serge Gnabry fait aussi bien que Gerd Müller !

Ligue des Champions : l’agenda des huitièmes de finale

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.