Ligue 1 : Caen et Angers répondent aux accusations de triche

Contenu commercial | 18+

La course au maintien crée des tensions chez certains…

Parmi les matchs de la 32ème journée de Ligue 1, il y en a qui fait encore parler même trois jours après : Caen – Angers.

Et pour cause, Bertrand Desplat avait alerté la Ligue au préalable concernant ce match et sur son intégrité qu’il jugeait douteuse.

La LFP a d’ailleurs donné les détails de cette démarche à travers un communiqué :

« Concernant la rencontre SM Caen – Angers SCO, la LFP tient à apporter les précisions suivantes : 

– Le Directeur Général de la LFP a été saisi par téléphone le samedi 13 avril 2019 après-midi par le Président de l’EA Guingamp, qui a ensuite confirmé ses propos le jour même par mail.

– Le Directeur Général de la LFP a appliqué la procédure selon laquelle les acteurs du jeu et les officiels sont prévenus des doutes sur l’intégrité de la rencontre. Sauf instruction contraire d’une autorité judiciaire, ne pas le faire aurait exposé la LFP à des sanctions pénales.

– Dans le cadre de cette procédure, la Commission de Discipline a été automatiquement saisie et a ouvert une instruction depuis hier. »

Avant cela, les deux clubs concernés n’ont pas hésité à démentir cette opinion par le biais de communiqués.

« Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse, dont il se passerait volontiers, pour se focaliser sur les moyens à mettre en œuvre et continuer de se battre pour son maintien en Ligue 1 Conforama dans cette fin de saison. » peut on lire sur une partie du communiqué du SM Caen, directement en concurrence avec Guingamp.

Le SCO d’Angers a également embrayé le pas au club normand.

« Aucun soupçon ne saurait peser sur le club d’Angers SCO, qui affiche des valeurs fortes en matière de moralité et d’éthique (…) Les accusations portées par Bertrand Desplat (…) sont inacceptables, elles remettent en cause l’intégrité du Club et jettent le discrédit sur l’ensemble du football français. »

En fin de compte, la défaite de l’équipe de Rolland Courbis et Fabien Mercadal n’arrangent pas leurs affaires et les ont fait redescendre à la dernière place.

Pour autant, il n’est pas certain que cette affaire en restera là.


Cette news Angers SCO t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe