US

FC. Barcelone : licenciement imminent pour Eric Abidal ?

par

En pleine crise interne au FC. Barcelone, le secrétaire technique du club pourrait être démis de ses fonctions dans la journée.

FC. Barcelone : licenciement imminent pour Eric Abidal ?

Le quotidien catalan SPORT, avait accordé hier une interview à Eric Abidal qui avait pour but de redorer l’image du Français après les récents déboires du Barça liés au licenciement d’Ernesto Valverde, le refus de Xavi d’entraîner le Barça dès maintenant et la nomination de Quique Sétien à la tête de l’équipe.

Malheureusement, l’effet a été l’inverse de celui recherché. Face aux propos de l’ancien latéral gauche, qui sous-entendent que les joueurs ont eu une grande influence dans la destitution de Valverde, Lionel Messi, en personne, a répondu à Abidal sur Instagram.

Le capitaine du Barça, d’habitude si réservé, a invité les membres de la direction à « assumer leurs responsabilités. Et de donner le noms des joueurs qui n’étaient pas satisfaits de Valverde car avec de telles propos, les dirigeants salissaient tous les joueurs et nourrissaient des choses fausses. »

Les propos de la Pulga ont eu l’effet d’une bombe en Espagne quand on connaît le poids de Messi au sein du club. Et des mesures pourraient être prises par Josep Maria Bartomeu dès aujourd’hui à cause de cette interview. Le journal SPORT évoque même un licenciement d’Eric Abidal à la suite d’une réunion qui devrait avoir lieu cet après-midi.

Nul doute que le Barça traverse une période cruciale pour le reste de sa saison et peu importe l’issue de cette réunion, le dirigeant Français en sortira fragilisé au sein de la direction et des joueurs.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.