FR

Le troisième maillot de l’Ajax sanctionné par l’UEFA

par

Le troisième maillot de l’Ajax sanctionné par l’UEFALe 20 août dernier, Adidas dévoilait le troisième maillot de l’Ajax pour la Ligue des Champions. Désigné pour rendre hommage à Bob Marley, celui-ci s’est vu sanctionner par l’UEFA. Les trois oiseaux dans le dos ne seront donc pas présents sur le maillot des joueurs.

Le troisième maillot de l’Ajax a été conçu par Adidas pour rendre hommage à Bob Marley et à sa célèbre chanson « Three Little Birds ». Ainsi, trois oiseaux étaient représentés dans le dos du maillot pour rappeler le titre. Pourtant, voilà, le 11 septembre dernier, lors du premier déplacement de l’Ajax à Zwolle, un détail retenait l’attention (0-2).Si le maillot des Ajacides avait fait l’unanimité auprès du grand public, l’UEFA en décidait autrement pour l’un des détails qui ornait le maillot. En effet, les trois petits oiseaux avaient disparu du dos du maillot.

La raison expliquée au club par l’UEFA était la suivante : « L’UEFA ne les considère pas comme une expression du logo du club, du logo du sponsor principal ou du sponsor sur la manche. Les autres expressions ne sont pas autorisées», révélait le site Ajax Life.

Le retrait de cet hommage entraînait forcément une vague de déception et d’incompréhension de la part des supporters. L’association des fans du club avec le reggae avait débuté en août 2008 alors qu’un match amical avait eu lieu entre Cardiff City et l’Ajax. Restés à la fin de la rencontre, les supporters avaient rapidement adopté la chanson « Three little birds » joué par le DJ. Depuis, le titre de Bob Marley était devenu un hymne chanté par les supporters à chaque match.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.