US

Quel latéral gauche pour l’OM ?

par

Pour renforcer son équipe, Rudi Garcia ne pense pas uniquement à son secteur offensif. L’Olympique de Marseille cherche un arrière latéral gauche. Plusieurs pistes sont explorées :

Ricardo Rodriguez

Valeur sûre de Wolfsburg et de la Bundesliga, Ricardo Rodriguez est souvent cité lorsqu’un club cherche un bon latéral gauche.

Sur ce dossier, l’Olympique de Marseille n’est pas seul puisque le club devra faire avec la concurrence du Paris Saint-Germain et d’autres formations européennes.

Ca semble être le bon moment pour aller chercher le joueur, Wolfsburg est dans une mauvaise passe et le joueur pourrait être tenté par un autre challenge.

Jordan Amavi

Le latéral gauche français est parti de Nice pour rejoindre la Premier League. Seulement, le club dans lequel il évolue est descendu en Championship.

Pour retrouver l’élite et gagner en visibilité, Jordan Amavi pourrait être tenté de rejoindre l’Olympique de Marseille.

Bon offensivement et défensivement, Jordan Amavi semble avoir toutes les qualités nécessaires pour satisfaire les besoins de Rudi Garcia.

Jetro Willems

Jeune joueur de 22 ans, Jetro Willems a déjà joué plus de 130 rencontres en première division hollandaise et 30 matchs de compétition européennes.

Egalement, il est régulièrement appelé pour disputer les rencontres de son équipe nationale. C’est un espoir dans son pays.

Le recruter maintenant pourrait être un bon pari pour l’Olympique de Marseille. Il peut exploser et rapporter beaucoup à l’OM.

Theo Hernandez

Cela semble déjà compliqué de recruter le défenseur français de l’Atletico Madrid prêté à Alaves. Mais l’OM peut tenter le coup.

Le joueur qui évolue en Espagne est un vrai espoir pour l’Atletico Madrid et l’équipe de France à l’image d’Aymeric Laporte.

L’OM va devoir faire fort pour réussir à convaincre le joueur et l’Atletico Madrid.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.