Quand l’arbitre annule un pénalty

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Nice s’est rassuré hier soir en battant Saint Etienne un but à zéro, et reste au contact de Monaco et de Paris.

Mais un fait de jeu assez rare pour être souligné s’est produit au cours de ce match.

Alors qu’ils étaient menés depuis la 7e min, les stéphanois se voient accorder un pénalty par l’arbitre, Mr Delerue, pour une main dans la surface de Dalbert. Mais après consultation de son assistant, il revient sur sa décision et annule la sentence.

On effet, on voit sur les images que le tir de Romain Hamouma est stoppé par la tête, et non la main du défenseur Niçois.

Les Stéphanois ont d’ailleurs respecté ce revirement de l’arbitre sans protester, comme l’indique Hamouma :

«Je ne pense pas qu’il y avait penalty. Après, je n’ai rien dit car ce n’est pas mon job

Même Christophe Galtier a salué cette décision, non sans rajouter une petite pique à propos d’une autre faute oubliée.

J’ai compris la décision de l’arbitre et j’ai trouvé son assistant très bon sur le coup, car il n’y a pas penalty. C’est une bonne décision. Monsieur Delerue est venu me dire qu’il s’était trompé.

J’aurais, en revanche, aimé que son assistant l’aide un peu mieux sur l’action d’avant où Nolan (Roux) est retenu par le maillot au niveau de l’épaule par Paul Baysse.


Cette news AS Saint-Etienne t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.