« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

La Ligue 1 fait son bilan statistique

par :

Petit focus sur les performances individuelles des acteurs de la Ligue 1.

La Ligue 1 fait son bilan statistique

La trêve internationale va toucher à sa fin ce soir (avec encore quelques matchs à disputer), et les différents championnats vont pouvoir reprendre.

Parmi eux, la Ligue 1 Conforama va reprendre dès vendredi soir, avec un PSG – Lille en ouverture de la 14ème journée. Un  tiers de la saison a donc déjà été disputé jusqu’ici.

La LFP a ainsi établi vingt records individuels des joueurs des vingt clubs de Ligue 1, sur l’intégralité d’un match. Des statistiques où deux d’entre eux reviennent : Neymar et Andy Delort. Enfin, avec trois représentants, le DFCO est également bien représenté.

Le plus de ballons joués/ passes tentées / passes réussies : Leandro Paredes (PSG) → 144 / 139 / 132 (la masterclass de Paredes)

Le plus de dribbles tentés : Neymar (PSG) → 15

Le plus de dribbles réussis : Wesley Saïd (DFCO) → 8

Le plus de tirs tentés : Memphis Depay (OL) / Neymar (PSG) / Andy Delort (MHSC) → 8

Le plus de frappes cadrés : Neymar (PSG) / Eric-Maxim Choupo-Moting (PSG) → 5

Le plus de fautes subies : Nicolas de Préville (Bordeaux) → 8

Le plus de fautes concédées : Andy Delort (MHSC) → 7

Le plus de duels remportés : Nayef Aguerd (DFCO) → 18 (dont 15 aériens)

Le plus d’arrêts effectués : Alfred Gomis (DFCO) → 10

Le plus de ballons gagnés : Lucas Deaux (Nîmes) → 32

Le plus de tacles réussis : Benjamin André (Stade Rennais) → 10


Euro 2020 – Allemagne : La victoire ou rien ! Pariez sur les matchs de la journée

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.