US

Juventus : Maurizio Sarri justifie le faible temps de jeu d’Adrien Rabiot

par

La faute notamment à son coéquipier Blaise Matuidi.

Juventus : Maurizio Sarri justifie le faible temps de jeu d’Adrien Rabiot

Arrivé cet été à la Juventus après six mois sans jouer au PSG, Adrien Rabiot n’est pas encore intégré à la rotation de l’effectif turinois.

Le milieu de terrain français n’a disputé que 27 minutes sous le maillot bianconero et subit de plein fouet la concurrence dense dans l’entre-jeu de la Vieille Dame.

Interrogé au sujet de l’ancien parisien, l’entraîneur Maurizio Sarri a expliqué les raisons du faible temps de jeu de l’ancien parisien et a mis tout le monde d’accord.

« Que doit penser Rabiot ? Que Matuidi est plus fort. Rabiot doit se rendre compte que Blaise réalise un superbe début de saison. Je crois que pour le moment il faut compter sur Matuidi. Il y aura des moments où Rabiot sera meilleur que lui, et là il jouera. De toute façon, il faut être heureux si un coéquipier est en bonne forme » a déclaré le technicien italien.

L’éclosion d’Adrien Rabiot à Paris avait pourtant pousser Blaise Matuidi vers la sortie en 2017 mais désormais la donne a changé du côté du Piémont.

« Si ce coéquipier évolue au même poste, on est content à 99%. S’il évolue à un autre poste, on est content à 101%. C’est normal. Mais Rabiot doit rester calme. Il progresse à l’entraînement, tout comme Ramsey » a continué Sarri comme pour laisser une porte grande ouverte au natif de Saint-Maurice.

L’international français devra donc se montrer patient avant d’avoir sa chance en Italie.

Retrouvez toute l'actu mercato de Juventus / Juve

Euro 2020 - BLACK FRIDAY sur Les Transferts

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.