Juventus : Matuidi et Kean victimes de racisme

Contenu commercial | 18+

Un nouveau cas en Italie…

Après Kalidou Koulibaly face à l’Inter Milan il y a quelques mois, un nouveau cas de racisme a eu lieu dans les travées d’un stade italien, et plus précisément à la Sardegna Arena où la Juve s’est imposé hier 2-0 face à Cagliari.

Deuxième buteur de la rencontre à la 85ème minute, Moise Kean avait été victime de cris de singes pendant la rencontre, tout comme Blaise Matuidi et Alex Sandro.

Cela a ainsi expliqué la célébration du jeune italien, bras écartés face à une partie du public de Cagliari, et la fin prématurée du match décidée par l’arbitre.

Après la rencontre, Massimilano Allegri a demandé des mesures d’envergure contre les responsables de ces cris.

« Il faut des règles drastiques. Ces personnes devraient être interdites de stade à vie. Pas seulement pour un mois ou un an. Si tu fais une erreur, tu dois payer cela toute ta vie, point final. »

Si son entraîneur a soutenu son joueur, le son de cloche s’est avéré différent chez Leonardo Bonucci, qui a estimé que son jeune coéquipier avait une part de responsabilité.

« La faute est partagée à 50-50. Moise n’aurait pas dû faire ça et le virage n’aurait pas dû réagir comme ça. »

Un discours repris par le président de Cagliari, Tommaso Giulini, qui est allé plus loin en déclarant que Bernardeschi aurait connu le même sort s’il avait eu la même réaction, avant d’ajouter :

« Personne n’a rien entendu jusqu’au but. Kean a fait une erreur, il a 19 ans, ça se comprend. (…) Ce club a toujours été exemplaire et a toujours dénoncé tout comportement raciste. S’il y a eu des cris racistes, ceux qui les ont lancés ont commis une erreur. » a déclaré le président du club, dont les propos ont été rapportés par RMC Sport.

Difficile d’avoir un avis tranché sur la question. En revanche, ce qui est certain, c’est que Moise Kean, souvent comparé à Mario Balotelli,  a découvert comme son aîné la discrimination dans les stades à un jeune âge.

Pour le soutenir dans ces moments difficiles, il peut compter sur Blaise Matuidi, qui est déjà passé par là cette saison et les précédentes.

Les deux joueurs ont finalement retrouvé le sourire à la fin du match. Plus important encore, ils ont remportés les trois points et se rapproche du titre, avec 18 points d’avance sur Naples.

 

View this post on Instagram

 

BIANCO + NERI ⚪️⚫️💪🏻💪🏿 #NoToRacism

A post shared by Blaise Matuidi Officiel (@blaisematuidiofficiel) on


Cette news Juventus / Juve t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe