Les joueurs Argentins ont pris du viagra avant un match !

Le viagra ne sert pas qu’à assurer le coup quand on a un certain âge et qu’on ne veut pas décevoir madame. L’Argentine affrontait la Bolivie à La Paz, dont le stade a la particularité de se situer à 3600 m de hauteur. Ce qui a des conséquences sur l’oxygénation des muscles des joueurs non habitués à évoluer à de telles altitudes.

Le viagra est composé de sildénafil, qui a pour propriété d’augmenter la circulation sanguine. Ce qui était sensé permettre d’éviter des difficultés musculaires aux joueurs, mais comportait aussi des risques évidents de surprises de mauvais goût.

Ainsi, les médecins de la sélection ont donné aux joueurs un cocktail de viagra, de paracétamol et de caféine. Un mélange qui se situe à la frontière de la médecine et du dopage, mais qui n’a pas empêché les Argentins, privés de Messi suspendu, de s’incliner 2/0.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter

Télécharger l'appli Actu News
et Transferts du Mercato

phone-tablet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *