« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Inter Milan : Romelu Lukaku règle ses comptes avec Man United

 

L’attaquant belge a mis les points sur les i.

Inter Milan : Romelu Lukaku règle ses comptes avec Man United

Transféré à l’Inter Milan cet été pour un prix record (près de 80M€), Romelu Lukaku a bataillé pour quitter Manchester United après seulement deux saisons chez les Red Devils et va faire ses débuts ce week-end en Série A.

Acheté pour 85 millions d’euros par Man U lors du mercato estival 2017, le buteur belge est attendu pour être le fer de lance de l’attaque mancunienne après des saisons remarquables du côté d’Everton.

Malheureusement et malgré ses 42 buts inscrits en deux ans, le meilleur buteur de l’histoire de la Belgique est fortement décrié pour des performances en dents de scie.

Poussé vers la sortie par Manchester

Avec l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjaer et même après un doublé décisif au Parc des Princes en mars dernier, le Diable Rouge va être très clairement poussé vers la sortie par ses dirigeants. Une situation que le principal intéressé a très mal vécu comme il le raconte à Josh Hart, actuel joueur de NBA à la Nouvelle Orléans, dans le podcast LightHarted.

« On racontait beaucoup de choses à mon sujet: que le club voulait me vendre, l’entraîneur ne voulait plus de moi, etc. J’attendais un démenti de Manchester, que l’on dise: ‘Rom va se battre pour sa place’ mais il n’est jamais arrivé. Nous avons discuté et j’ai précisé que c’était mieux de se séparer » a confié l’international belge lors de cette interview publiée ce jeudi.

Quelques jours après cet entretien avec ses dirigeants, le feuilleton de l’ancien joueur de Chelsea est étalé chaque jour dans la presse et la situation se tend clairement avec le board mancunien comme il l’explique : « Je me suis dit: ‘d’où viennent les fuites?’ Elles ne venaient ni de moi ni de mon agent. Je leur ai dit que ce n’était pas bon pour moi d’être dans un club où je ne suis pas protégé. Nous ne sommes pas stupides. Ils nous considèrent stupides, mais nous ne le sommes pas, nous savons d’où venaient les fuites. Je leur ai dit: ‘Vous ne pouvez pas travailler comme ça, c’est mieux pour moi d’y aller maintenant’. »

Pas le seul joueur visé à Man United

Big Rom annonce la couleur et réussi à avoir gain de cause lors du dernier jour du mercato anglais. Un véritable soulagement pour l’avant-centre de 27 ans qui a vécu des ultimes mois compliqués en Angleterre. « Vous savez, je n’étais pas le seul à mal jouer à Manchester United. Beaucoup jouaient mal mais il fallait un coupable » détail le natif d’Anvers qui n’était pas le seul à être chahuté à Man United. « Cela revenait sur ma tête, celle de Pogba ou d’Alexis Sanchez. »

L’ailier chilien pourrait d’ailleurs rejoindre prochainement son ancien coéquipier chez les Nerrazzuri et former une doublette d’attaquants revanchards en Lombardie.

par :

Cette news Inter Milan t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter