US

Infantino veut une Coupe du Monde à 48 équipes !

par

L’équipe de France ne devrait plus avoir trop de mal à se qualifier pour les prochaines Coupes du Monde. Gianni Infantino, le président de la FIFA, veut faire en sorte que le tournoi se déroule avec 48 équipes. Comment ça se passerait ?

Objectif 2026 pour Infantino

Le président de la plus puissante institution footballistique mondiale avait déjà, dans son programme de campagne, évoqué la possibilité de passer à 40 équipes pour la phase finale de la Coupe du Monde.

Gianni Infantino souhaite par ce biais avoir une meilleure répartition des participants. Il désire notamment que l’Afrique puisse avoir plus de sélections lors de la Coupe du Monde 2026.

Après la Russie en 2018, le Qatar en 2022, la compétition devrait se dérouler en Amérique. Aux Etats-Unis peut-être ?

Un barrage avant la phase finale

Pour passer à 48 équipes, Gianni Infantino a une petite idée derrière la tête :

Il veut faire en sorte que les 16 meilleures nations mondiales soient directement qualifiées pour la phase de poule.

Les 16 autres équipes seraient sélectionnées grâce à un barrage, trois jours avant la Coupe du Monde :

Les équipes joueraient leur présence à la Coupe du Monde sur un match. Ce serait incroyable au point de vue de l’intensité

Aujourd’hui, une nation comme les Pays-Bas, qui ne sont pas présents dans le Top 16 des sélections dans le classement FIFA, devraient passer par un tour de barrage couperet pour s’assurer leur place à la Coupe du Monde.

Les débats à la FIFA concernant cette proposition vont bientôt commencer, une décision sera prise en 2017.

Tu en veux encore ?

Dimitri Payet claque le but de l’année en Premier League !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.