US

Futur Crack : Zoom sur Ricardo Kishna (Ajax)

par

Depuis maintenant plusieurs saisons, la formation de l’Ajax d’Amsterdam produit de nombreux talents. Aujourd’hui, nous allons vous parler de Ricardo Kishna. Né le 04 janvier 1995, ce dernier fait ses premiers pas de footballeur à VUC. Un petit club de quartier où il devient vite la cible des recruteurs de ADO Den Haag qui réussissent à l’attirer en juin 2001.

 

Petit à petit, la petite pépite va rapidement se faire une place au poste d’attaquant où il empile les buts. Ses performances commencent à attirer les recruteurs des grands clubs néerlandais. Lors de la saison 2009-10, il est sélectionné avec les U15 des Pays-Bas. Pour continuer de franchir des paliers, il décide de répondre favorablement à l’appel de l’Ajax d’Amsterdam.

 

A la grande école de l’Ajax, il va occuper un nouveau poste, celui d’ailier gauche. Au bout d’un an avec les U16, il signe son premier contrat professionnel alors qu’il n’a que seize ans. Néanmoins avant de pointer le bout de son nez avec les pros, il va devoir patienter près de trois ans puisqu’il va suivre son premier entraînement avec l’équipe première seulement en janvier 2014.

 

En tournée, Franck de Boer souhaite voir quelques jeunes lors de la Coupe Antalya. Après un match réussit face à Trabzonspor, Ricadro Kishna va finir par convaincre son coach de le garder avec les grands. Flairant la bonne affaire, l’Ajax d’Amsterdam va rapidement prolonger le contrat de sa jeune pépite jusqu’en juin 2017.

 

Malgré son jeune âge, ce dernier est maintenant suivi par plusieurs grands clubs européens comme Chelsea et la Juventus Turin. Selon la presse néerlandaise, le club turinois aurait même déjà formulé une première offre de 4 millions d’euros. Qu’on se le dise, l‘Ajax d’Amsterdam est vraiment une usine à talent.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.