FC Metz : 6 choses à savoir avant la reprise

Le FC Metz remonte en Ligue 1 une saison après l’avoir quittée. Le club à la croix de fer a un objectif : ne pas prendre une nouvelle fois l’ascenseur. Le club est en Ligue 1 et veut s’y installer.

1. Le 11 type du FC Metz

Capture

2. Le résumé du mercato

Les Messins veulent montrer qu’ils ont appris de leurs erreurs d’il y a deux saisons où ils n’avaient pas pu croire longtemps au maintien.

Pour cela les dirigeants du FC Metz ont fait en sorte d’ajouter de l’expérience à un effectif qui a montré qu’il avait du talent, et ce, malgré le départ de Ngbakoto (QPR).

Yann Jouffre, Renaud Cohade, Mevlut Erding et Franck Signorino vont devoir encadrer les joueurs qui n’ont quasiment jamais connu la Ligue 1.

Pour compléter son groupe, Metz a également misé sur des joueurs de Ligue 2 qui ont montré qu’ils pouvaient passer un palier : Simon Falette, Opa Nguette et Florent Mollet.

3. Les maillots

Comme à son habitude, le FC Metz fait dans la sobriété. Et ça lui va plutôt bien.

Les trois maillots sont simples et de bon goût.

FC Metz

4. Pourquoi ils vont se maintenir

Le recrutement de vieux briscards de la Ligue 1, additionné au talent et à l’envie de jeunes joueurs plein d’espoir est généralement un bon pari.

C’est la recette qui a permis à des équipes comme Bastia ou Guingamp de rester dans l’élite.

Par ailleurs, le club et son président sont des habitués de la Ligue 1. Le FC Metz sait ce qui l’attend en 2016/2017.

FC Metz

5. Ce que l’on attend de l’entraîneur

Joueur du FC Metz de 1977 à 1992, Philippe Hinschberger a disputé 483 avec le club et y a réalisé toute sa carrière.

Le coach messin qui découvre la Ligue 1 en tant qu’entraîneur doit passer un palier et montrer que son expérience de joueur de Division 1 peut servir.

Avec Metz, il a également remporté deux Coupes de France, en 1984 et 1988. Hinschberger doit trouver la bonne formule entre les expérimentés de la Ligue 1 et les joueurs qui viennent de Ligue 2.

Philippe Hinschberger

6. Le pari risqué

Les espoirs de maintien du FC Metz reposent notamment sur la performance de l’ancien attaquant de pointe du Paris Saint-Germain : Mevlut Erding.

En une demi-saison avec l’EA Guingamp le buteur turc a marqué 4 buts en 15 rencontres. A Metz, il va devoir faire mieux.

Surtout, Erding avait profité du travail de Jimmy Briand pour aider Guingamp. Avec le FC Metz, il va avoir également besoin d’appui devant sinon il risque de ne pas beaucoup marquer.

Erding

7. La recrue du 31 août

Alors que l’équipe type du FC Metz prenait forme, le club lorrain s’est finalement séparé de Yeni Ngbakoto, le buteur maison (12 réalisations en Ligue 2 l’an passé) parti rejoindre les Queens Park Rangers.

Pour le remplacer, les dirigeants messin pourraient se tourner vers Ludovic Obraniak. Irrité au début du mercato par les propos du président Bernard Serin, l’enfant du pays, formé au club, pourrait finalement faire partie de l’aventure.

Une recrue de poids et d’expérience qui pourrait évoluer en soutien d’Erding. En cas d’échec, la piste Ousmane Cissokho pourrait être activée. L’ailier est actuellement en fin de contrat avec Nîmes.

Metz, FRANCE:  Metz's midfielder Ludovic Obraniak (L) vies with Strasbourg's defender Etienne-Arthur Boka during their French L1 football match at the Saint-Symphorien stadium, 20 August 2005 in Metz. AFP PHOTO JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN  (Photo credit should read JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP/Getty Images)

 

Tu en veux encore ?

6 choses à savoir sur Leroy Sané

Leroy Sané


Cette news FC Metz t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *