Et si Adrien Rabiot était la meilleure recrue du PSG ?

Contenu commercial | 18+

Et si ? C’est la rubrique où l’on s’interroge, où l’on se questionne, où on laisse libre cours à notre imagination.

Ce sont les fulgurances nées de notre cerveau et que l’on concrétise, comme Lilian Thuram le 8 juillet 1998 face à la Croatie.

Aujourd’hui, on va se demander : et si Adrien Rabiot était finalement la meilleure recrue du PSG ?

Au début du mois de janvier, Antero Henrique, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, avait largué une bombe à Yahoo Sport au sujet d’Adrien Rabiot : «Le joueur m’a informé qu’il ne signerait pas de contrat et qu’il souhaitait quitter le club en étant libre à la fin de la saison, soit à l’expiration de son contrat.»

Il avait ensuite déclaré la mise à l’écart du milieu de terrain francilien pour «une durée indéterminée».

Depuis, le natif du Val-de-Marne ne s’entraîne plus avec le groupe professionnel et de nombreuses rumeurs l’ont envoyé au Barça dès cet hiver ou lors du mercato estival.

D’après de nombreux médias ce matin, le joueur français pourrait réintégrer l’effectif des champions de France à la demande de son coach. Les dirigeant parisiens n’ont toujours pas donné de réponse mais Adrien Rabiot pourrait avoir une carte à jouer lors de cette fin d’exercice, en tout cas nous on y croit !

Voici les raisons de rêver à son renouveau :

  • Tuchel n’a jamais souhaité le mettre à l’écart :

Le technicien allemand veut être l’homme fort du PSG depuis qu’il a pris les rennes de l’équipe. Pour l’instant, presque tout lui réussi, alors ses dirigeants lui donne du crédit. Cependant, il y a quelques décisions qui n’ont pas plu à Thomas Tuchel :

En effet, on le sait, il souhaitait au minimum deux recrues dans l’entre-jeu, malheureusement sa demande ne fut que partiellement satisfaite avec l’achat de Leandro Paredes. Sa priorité cet hiver était son ancien joueur à Dortmund, Julian Weigl. Ce n’était, en revanche, pas la priorité de ses dirigeants, Henrique en tête, qui ne sont même pas parvenu à faire signer Idrissa Gueye, fortement souhaité également.

De plus, le secrétaire technique portugais aurait poussé pour acquérir Thiago Mendes (LOSC) ou même Luciano Acosta (DC United) dans les dernières heures du mercato, mais à chaque fois Tuchel aurait refusé ces choix. 

La mise à l’écart d’Adrien Rabiot n’était pas non plus la décision de l’entraîneur qui aurait souhaité régler cela autrement. Aujourd’hui, il voudrait impérativement que son milieu soit réintégrer dans le groupe parisien pour la suite de l’exercice 2018/2019. Le titi parisien pourrait profiter de l’affrontement Henrique-Tuchel.

Il aurait même déjà repris l’entraînement avec les pros selon Goal.

  • La blessure de Verratti :

Le PSG a perdu Marco Verratti, blessé à la cheville, et l’Italien manquera sûrement le match aller des 8e de finale de LDC face à Manchester United.

De plus, les dirigeants qataris n’ont sorti le chéquier que pour financer la venue d’un seul milieu (Paredes), alors que l’Allemand en voulait deux. Les dossiers pour recruter des purs 6 n’ont pas abouti, alors Thomas Tuchel s’est vu dans l’obligation de faire évoluer Dani Alves en sentinelle. Cela suffit en Ligue 1 mais pas sûr qu’il confirme ce choix en Ligue des champions.

Le poste sera donc sûrement occupé, une fois n’est pas coutume, par Marquinhos comme face à Liverpool. Pour le poste de relayeur, Rabiot pourrait donc à nouveau être inclu dans la rotation.

  • Attiser les convoitises :

Le « Duc »est toujours là et il souhaite partir gratuitement lors du futur mercato. Le FC Barcelone était son principal courtisant mais a finalement recruté Frenkie de Jong pour 75 millions d’euros, hors bonus, qui arrivera en juillet. Pas sûr que les Blaugranas ajoutent un nouveau maillon au sein de leur entrejeu pour la saison prochaine.

L’international français voudra donc marquer les esprits et attirer de nouveaux prétendants dans cinq mois. Il sera libre de s’engager où il le souhaite mais il est exigeant. Il faudra donc prouver à tout le monde qu’il est capable de se faire une place dans n’importe quel effectif. Pour rappel, il a déjà refusé les avances de Tottenham.

  • Adrien Rabiot a déjà prouvé au très haut niveau :

Enfin, si l’on croit à sa renaissance, c’est parce qu’Adrien Rabiot reste un joueur de très haut niveau et qu’il a déjà prouvé par le passé. Au cours du match aller  en 8e de finale, l’an dernier face au Real Madrid, il avait marqué et étalé sa classe sur le pré. Contre le Barça également, lors du fameux 4 à 0, il avait rayonné au milieu de terrain, étouffant Busquets ou Rakitic.

Et, parce que même s’il donne du fil à retordre à sa direction, c’est un pur produit parisien, qui aime le club et qui donne plus de garanties pour l’instant que Paredes.

Pour cela, il faudra qu’il laisse l’extra-sportif de côté, qu’il fasse parler le terrain, car c’est encore sur le gazon qu’il sait le mieux s’exprimer.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Né en 1995, je fais partie d'une génération qui a eu la chance d'admirer des légendes telles que Zizou, Ronnie ou Iniesta à leur apogée. Je vous transmettrai mes émotions footballistiques par le biais de mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe