US

EdF : 3 raisons de titulariser Gameiro

par

Olivier Giroud est blessé et n’a donc pas été appelé par Didier Deschamps. Une place se libère en pointe de l’attaque des Bleus et Kévin Gameiro pourrait bien être titulaire face à la Bulgarie. Voici pourquoi :

1. Gameiro et Griezmann, ça marche

Cet été, l’ancien attaquant a rejoint l’Atletico Madrid après une année complète sous le maillot de Séville.

L’entraîneur Diego Simeone a donc pu associer en attaque son poulain Antoine Griezmann à Kévin Gameiro.

En pointe, les deux joueurs français s’entendent bien. Et cela serait une bonne chose de prolonger l’expérience en Bleu !

2. Il a l’expérience internationale

A 29 ans, Kévin Gameiro a avancé dans l’ombre après son départ du Paris Saint-Germain.

En Europa League, l’attaquant français a fait ses preuves en marquant 19 buts et en délivrant 4 passes décisives en 41 rencontres.

Une expérience que n’ont pas forcément d’autres prétendants à la pointe de l’attaque de l’équipe de France pour les deux rencontres qui arrivent.

3. Gameiro semble meilleur que Gignac

Présent dans le groupe pour l’Euro 2016 et passé à quelques centimètres d’un but salvateur en finale, André-Pierre Gignac semble être le remplaçant naturel de Giroud dans l’esprit de Deschamps.

Seulement, les exigences de jeu en Espagne et le niveau acquis par Kévin Gameiro semblent plus importants pour faire la différence devant.

L’ancien attaquant du Paris Saint-Germain semble être un candidat plus sérieux à la pointe des Bleus grâce à sa rapidité et sa faculté à prendre les espaces derrière la défense.

Tu en veux encore ?

En défense centrale, les Bleus sont tranquilles pour 10 ans !

Retrouvez toute l'actu mercato de Atletico Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.