« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Derby Manchester : la guerre a déjà commencé entre Guardiola et Solskjaer

Pep a répondu à Ole.

Derby Manchester : la guerre a déjà commencé entre Guardiola et Solskjaer

C’est un derby bouillant qui s’annonce ce soir entre Manchester United et Manchester City à Old Trafford. Si les Red Devils souhaitent se relever après la débacle à Everton (0-4), et rester dans la course à la Ligue des Champions, les Cityzens eux veulent continuer à croire au titre qu’ils se disputent avec Liverpool.
Présent en conférence de presse comme habituellement, les entraîneurs ont paru sous tension avant de parler de cette rencontre décisive. La bataille a même débuté avant l’heure devant les médias.
C’est Ole Gunnar Solskjaer, le manager de Man United, qui a lancé les débats en envoyant une pique à son homologue espagnol, Pep Guardiola.
« Quand nous gagnerons le ballon, nous devrons être prêts pour leurs agressions, car ils vont vous casser les talons et vous donner des coups de pieds. Ils ne nous permettront pas de contre-attaquer facilement car il y aura des fautes, je n’ai absolument aucun doute. Ils nous arrêteront aussi haut qu’ils le peuvent, je pense » a déclaré l’entraîneur norvégien.

Derby Manchester : la guerre a déjà commencé entre Guardiola et Solskjaer

Une critique envers le style de jeu des Skyblues qui ne colle pas à l’image que renvoie les équipes du coach catalan.
Alerté par les propos de l’ancien buteur mancunien, Pep Guardiola n’a pas mis longtemps à répondre et à défendre sa vision du football.
« A-t-il vraiment dit cela (quand un journaliste lui a rapporté les déclarations d’Ole Gunnar Solskjær, ndlr) ? Alors on va leur faire des fautes ? Je n’aime pas ça. Non, mon équipe n’est pas construite pour ça, pas du tout. Je n’ai jamais préparé de match en dix saisons en tant que manager qui réfléchisse à ce genre de choses. Jamais. Les joueurs peuvent en parler mieux que moi, les joueurs que j’ai eu à Barcelone, au Bayern Munich et ici. Je n’ai jamais dit à un joueur de faire des fautes pour éviter quelque chose » a répliqué l’ex-entraîneur du FC Barcelone.
Pour Pep, la raison de cette attaque est facile à deviner : « C’est pour cette raison (pour influencer les arbitres), bien sûr (que Solskjær a dit cela) !  » a conclu Guardiola, en s’adressant aux journalistes.
Les retrouvailles entre les deux managers risquent d’être tendues ce soir. Malheur au vaincu !

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Manchester City t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter