« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Daniel Alves réalise son rêve à Sao Paulo

Daniel Alves est de retour chez lui au pays, avec la même joie de vivre et un objectif bien précis.

Daniel Alves réalise son rêve à Sao Paulo

L’EC Bahia, le FC Séville, le FC Barcelone, la Juventus Turin, le Paris Saint-Germain, et désormais le FC Sao Paulo. Voici le chemin qu’a pris Dani Alves depuis le début des années 2000 jusqu’à aujourd’hui.

S’il espérait un expérience en Premier League ou un retour dans le troisième club cité, le latéral de 36 ans a opté pour le choix du cœur, avec ce retour sur sa terre natale.

Accueilli comme un roi à Sao Paulo, Dani Alves a paraphé son contrat avant d’être présenté à la presse. Ensuite, il s’est rendu à l’Estadio Cicero Pompeu de Toledo, le stade du club où près de 45 000 personnes sont venus assister à ce moment. Micro en main, le Brésilien a fait part de son sentiment sur cette nouvelle aventure qui l’attend, comme l’a relaté l’Equipe.

C’est une émotion indescriptible, pour moi, de porter ce maillot. J’ai rêvé, enfant, de ce moment et il est arrivé » a-t-il clamé devant un public en liesse.

S’il a été formé à Bahia, le joueur le plus titré de l’histoire de ce sport a donc avoué qu’il était un fervent supporter de Sao Paulo et de certains joueurs ayant porté le maillot.

« Les dirigeants de Sao Paulo n’engagent pas seulement un joueur : ils engagent un supporter, quelqu’un qui était excité par Rai, Diego Lugano, Kaka, Luis Fabiano… »

Cela tombe bien : les joueurs cités étaient tous là pour accueillir (ainsi qu’Hernanes) celui qui a hérité du numéro 10, inhabituel pour lui.

Le Mondial 2022 en ligne de mire

A 36 ans, le natif de Juazeiro a négocié un contrat de trois ans avec les dirigeants de l’actuel cinquième du championnat brésilien. Le choix d’un « projet solide » et d’une « stabilité sportive », mais aussi d’un défi périlleux.

Quoi qu’il en soit, son bail devrait l'emmener jusqu’en 2022. A partir de là, Alves va essayer de réaliser son ultime objectif : être présent dans la liste des 23 de la Seleçao pour la Coupe du Monde.

« Mes rêves sont plus grands que toutes les difficultés qui peuvent se présenter en cours de route. Je répète une fois de plus que mon objectif est d’essayer de jouer la Coupe du monde 2022. »

Verra-t-on le fantasque arrière droit, qui aura alors 39 ans, fouler les pelouses du Qatar ? En attendant, il va essayer de gonfler son palmarès aux côtés d’Hernanes, Alexandre Pato ou encore Juanfran, lui aussi récemment arrivé.

Daniel Alves réalise son rêve à Sao Paulo

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.