« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Cristiano Ronaldo a le sens du sacrifice

Le joueur de la sélection du Portugal s’est epxrimé suite à sa méforme avec la Juventus Turin.

Cristiano Ronaldo a le sens du sacrifice

Il n’a pas atteint la barre des 100 buts avec le Portugal, mais il s’en est grandement rapproché. Avec un but inscrit à la 86ème minute de jeu, Cristiano Ronaldo a aidé sa nation à se qualifier pour le prochain Euro.

Après ce dernier match de l’année avec sa sélection, le natif de Madère a pu se relancer de la meilleure des manières, et va désormais retrouver son club.

Une Juventus qu’il a quitté tête basse, sorti à la 55ème minute du match face au Milan AC. Plusieurs raisons ont été évoquées pour justifier ce remplacement qui l’a vexé et poussé à quitter le stade.

Hier, en zone mixte, le meilleur buteur des sélections nationales encore en activité s’est exprimé sur le sujet, égratinant au passage les médias.

« Je joue de manière limitée depuis trois semaines. Il n’y a pas eu de controverse, vous l’avez créée. J’ai essayé d’aider la Juventus. Personne n’aime être remplacé, mais je comprends parce que je n’étais pas bien, pas à cent pour cent. »

Le joueur de 35 ans admet donc que sa forme du moment a été la cause de ce choix de Maurizio Sarri. Alors que certains médias l’ont mis en opposition avec son entraîneur, le quintuple Ballon d’Or a affirmé qu’il pensait au collectif avant son cas personnel.

« Je me suis sacrifié pour l’équipe. Ici, avec l’équipe nationale, nous aurions pu être éliminés et je me suis aussi sacrifié pour l’équipe nationale. »

Le job est désormais fait avec la Seleçao, mais la polémique n’est pas forcément terminée. Forcément, les prochaines prestations (et le temps de jeu) de Cristiano Ronaldo seront scrutées.

Le premier élément de réponse sera donné ce samedi lors du déplacement à l’Atalanta Bergame, avant la réception de l’Atletico Madrid mardi soir.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.