US

Coupe du Monde 2018 : Le meilleur et le pire tirage possible pour les Bleus !

par

La France va connaître ses adversaires pour la Coupe du monde 2018 en Russie lors du tirage au sort qui aura lieu vendredi à Moscou (15h). L’occasion de s’amuser un peu avant la sentence en prédisant le meilleur et le pire tirage pour l’Equipe de France qui se trouve dans le chapeaux 1 (7e au classement FIFA).

Rappelons tout d’abord la composition des 4 chapeaux de huit équipes déterminée par le classement FIFA au jour du tirage  :

Pot 1 : Russie, Allemagne, Brésil, Portugal, Argentine, Belgique, Pologne, France.

Pot 2 : Espagne, Pérou, Suisse, Angleterre, Colombie, Mexique, Uruguay, Croatie.

Pot 3 : Danemark, Islande, Costa Rica, Suède, Tunisie, Egypte, Sénégal, Iran.

Pot 4 : Serbie, Nigeria, Australie, Japon, Maroc, Panama, Corée du Sud, Arabie saoudite.

A savoir qu’un groupe (composé de 4 équipes) ne peut contenir que deux équipes européennes par groupe au maximum et une seule équipe par groupe pour les nations des autres continents.

Le meilleur tirage possible :

France – Pérou – Islande – Panama

Ce serait le tirage « jackpot » pour les Bleus. En effet, le Pérou qui n’a plus joué le tour finale d’une Coupe du Monde depuis 1982 et qui s’est difficilement qualifié lors d’un barrage face à la Nouvelle Zélande, apparaît clairement comme le maillon faible du chapeau 2.

L’Islande quant à elle disputera la première Coupe du Monde de son histoire. Sortis en tête d’un groupe de qualification dans lequel la Croatie s’est sabordée pour finalement abandonner la première place, les islandais revêtent clairement le statut d’outsider dans une compétition où ils auront à coeur de faire bonne figure. Souvenons-nous que la dernière fois que l’Equipe de France a croisé leur route, c’était en quart de finale de l’Euro 2016 pour une victoire écrasante (5-2). Alors bis repetita ?

Enfin le Panama, pays que l’on pourrait, sans jugement de valeur aucun, qualifier de petit poucet du mondial en Russie. Classé 56e au classement FIFA, ce pays d’Amérique Centrale a réalisé un rêve en se qualifiant pour la première fois de son histoire pour le tour finale d’une Coupe du Monde éliminant au passage lors des qualifications de la zone CONCACAF un habitué de la compétition, les Etats-Unis d’Amérique.

Le pire tirage possible

France – Espagne – Sénégal – Japon

On l’appellera le « tirage gueule de bois ».

On ne présente évidemment plus l’Espagne, dominatrice écrasante du football mondial entre 2006 et 2012 (une Coupe du Monde et deux Euros remportés). La Roja, forte d’une nouvelle génération de joueurs avec à sa tête les Isco, Morata, De Gea et autres Ascensio, peut également compter sur les vieux briscards Iniesta, Ramos et Piqué qui ont déjà tout gagné avec la sélection nationale. Devoir affronter l’un des favoris de la compétition dès le premier tour serait évidemment un gros coup dur.

Le Sénégal, tête d’affiche du chapeau 3, se présente avec une très belle génération de joueurs emmenée par la star actuelle du football africain, Sadio Mané. Cette sélection dispose d’une force de frappe offensive très intéressante qui pourrait causer biens des soucis à la défense des Bleus. D’autant que la dernière fois que les français ont affronté le Sénégal en Coupe du Monde c’était en 2002, pour une défaite 1-0 et une élimination cauchemardesque au premier tour. Attention aux fantômes du passé donc.

Enfin, épouvantail du chapeau 4, le Japon ne serait clairement pas non plus un bon tirage pour les Bleus. L’équipe emmenée par Vahid Halilhodži? est considérée comme la meilleure nation asiatique actuellement et disputera en Russie sa sixième Coupe du Monde d’affilée. Difficiles à bouger et biens organisés, les joueurs japonais évoluent pour la plupart en Europe, notamment en Premier League et en Bundesliga. Pas de quoi avoir peur, mais il faudra néanmoins que les hommes de Didier Deschamps se méfient.

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.