Coupe du Monde : un dernier carré décisif pour le Ballon d’Or ?

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

À partir d’aujourd’hui, quatre équipes européennes vont se disputer le titre mondial. La Croatie et la Belgique peuvent espérer une première victoire en Coupe du Monde, alors que français et anglais veulent accrocher une deuxième étoile à leur emblème.

À priori, un joueur vainqueur d’une Coupe du Monde peut prétendre à gagner le Ballon d’Or France Football dans la foulée, à l’image d’un Fabio Cannavaro en 2006, d’un Ronaldo en 2002 ou d’un Zidane en 1998.

Toutefois, lors des deux précédentes éditions, aucun champion du Monde n’avait été Ballon d’Or. Manuel Neuer n’avait obtenu qu’une troisième place en 2014, tandis qu’Andrés Iniesta était derrière son coéquipier Lionel Messi.

Cette année, la plus prestigieuse des compétitions de football pourrait changer la donne. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont éliminés dès les huitièmes de finale et devraient être hors course.

Mais qui peuvent-être les candidats au trophée du Ballon d’Or France Football ? Voici par ordre alphabétique quatre joueurs qui pourraient avoir une carte à jouer en cas de victoire le 15 juillet.

Eden Hazard

S’il venait à remporter le Ballon d’Or, il est probable que ce serait dû en grande partie grâce à la Coupe du Monde.

Certes, d’un point de vue individuel, l’attaquant belge n’a pas a rougir de sa saison. Il a terminé meilleur buteur (17 buts) et passeur (12 buts) du club toutes compétitions confondues.

Néanmoins, à l’image de son club, Hazard a été moins rayonnant que lors de la saison 2016-2017, où il a été champion et élu meilleur joueur de Premier League.

Cette année, Chelsea n’a pas eu de trophée à se mettre sous la dent, si ce n’est la FA Cup remportée face à Manchester United.

Les Blues ont été éliminés en huitième de finale de Ligue des Champions par Barcelone, et ont fini à la cinquième place de championnat, synonyme d’Europa League.

Pour oublier une saison en dents de scie, Hazard comptait sur la Coupe du Monde pour bien finir sa saison. Lors des cinq matchs disputés, il a marqué deux buts mais a surtout été le dynamiteur principal de l’équipe.

À l’inverse d’Hazard, Kevin De Bruyne se révèle moins efficace lors de cette compétition, bien qu’il monte progressivement en puissance. Et malgré quatre buts inscrits en cinq matchs, Romelu Lukaku est moins en vue que ses deux compères.

En cas de grandes performances lors des deux derniers matchs, Hazard pourrait faire la différence et marquer des points. Un transfert chez un grand club d’Espagne et un bon début de saison 2018/2019 seraient également des arguments supplémentaires.

Sa saison (toutes compétitions confondues) : 63 matchs, 24 buts, 18 passes décisives  

Coéquipiers concurrents : Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku

Classement Ballon d’Or 2017 : 19ème

Harry Kane

L’attaquant anglais est le seul numéro neuf de ces quatre prétendants. Depuis plusieurs années, Harry Kane empile les buts avec les Spurs de Tottenham.

Cette année n’a pas fait exception puisqu’il a été à la lutte dans la course pour le titre de meilleur buteur du championnat. Avec 30 buts, il est le dauphin de Mohamed Salah, auteur de 32 buts.

Son club a également fini derrière Liverpool, mais sera tout de même en Ligue des Champions grâce à sa quatrième place.

Avec les Three Lions, il a marqué six buts en cinq matchs lors de cette Coupe du Monde, ce qui en fait le meilleur buteur de la compétition.

Tout comme Hazard, il faudrait qu’il réalise des prouesses lors des deux derniers matchs pour être considéré comme un vainqueur potentiel. Quoi qu’il en soit, le capitaine est le seul joueur qui se dégagerait des 23 anglais.

Raheem Sterling a moins pesé que ses coéquipiers, que ce soit en club et en sélection, et des éléments comme Dele Alli et Jordan Henderson sont moins en vue que Kane.

Pour se faire valoir autant que les autres numéros 10 de ce quatuor, Kane va devoir faire parler la poudre face à Subasic puis contre Thibaut Courtois ou Hugo Lloris, son coéquiper en club.

Sa saison (toutes compétitions confondues) : 57 matchs, 52 buts, 5 passes décisives  

Coéquipier concurrent : Raheem Sterling

Classement Ballon d’Or 2017 : 10ème

Kylian Mbappé

Le joueur français est la sensation de ce Mondial. Quatre ans après celui obtenu par Paul Pogba, le titre de meilleur jeune joueur de la compétition ne devrait pas lui échapper .

Mais du haut de ses dix-neuf ans, Mbappé fait aussi office de meilleur joueur tout court. Le point d’orgue de sa saison est certainement sa prestation contre l’Argentine, qui lui a valu des éloges aux quatre coins du globe.

Surtout, elle lui a valu des comparaisons avec Pelé, rien que ça. En effet, Mbappé a été le plus jeune joueur à marquer deux buts lors d’une Coupe du Monde depuis l’attaquant brésilien.

Avec trois titres glanés avec le PSG cette saison, l’attaquant parisien pourrait en obtenir un quatrième trophée cette année. Et quel trophée.

Dans cette course au Ballon d’Or, Mbappé dispose de nombreux arguments : bonnes performances individuelles, titres collectifs, précocité, jeunesse, vitesse… Mais l’atout principal pour Mbappé pour la course au Ballon d’Or sera aussi la « hype ».

Cette hype qui l’entoure depuis deux ans est le genre de paramètre qui rentre en compte dans les votes. Elle permet de médiatiser et mettre en valeur ces coups d’éclat qui lui ont valu tant d’éloges après France-Argentine.

Cela avait été le cas lors de certains matchs, particulièrement contre Manchester City en Champions League, lorsqu’il était à Monaco. Cette année, sa prestation lors du deuxième match de Ligue des Champions contre le Bayern (victoire 3-0) avait également fait du bruit.

En décembre dernier, il avait fait une entrée fracassante dans le classement du Ballon d’Or à la septième place, juste devant N’Golo Kanté. Cette année, il devrait rester à coup sûr dans le top 10. Et, tout comme la France lors de ce Mondial, il pourrait viser le sommet, comme il le fait depuis le début de sa jeune carrière.

Sa saison (toutes compétitions confondues) : 44 matchs, 21 buts, 15 passes décisives  

Coéquipiers concurrents : Antoine Griezmann, N’Golo Kanté, Raphaël Varane

Classement Ballon d’Or 2017 : 7ème

Luka Modrić

Modrić est clairement le Andres Iniesta qui était en Afrique du Sud il y a huit ans, il embellit le football. Luka est un joueur merveilleux, il est l’un des rares joueurs dans le monde qui peut vous réconcilier avec le football.

Cette déclaration de Jorge Valdano, l’ancien directeur sportif du Real Madrid, n’est pas anodine. Le parallèle qu’il fait avec Iniesta prouve que Modrić pourrait prétendre à cette consécration.

Par rapport aux concurrents évoqués, son point faible demeure les statistiques, qui peuvent jouer en sa défaveur dans le scrutin final. En effet, depuis quelques années, les buts marqués et l’offensive sont clairement mis en avant dans les votes.

Pourtant, difficile d’ignorer le maître à jouer de la Croatie qui excelle depuis le début de la compétition. Il a été le seul joueur élu trois fois homme du match, contre le Nigéria, l’Argentine et la Russie.

Aux côtés d’Ivan Rakitić, il a permis à sa sélection d’atteindre les demi-finales du Mondial, ce qui n’était plus arrivé à la Croatie depuis vingt ans.

Bravo brate! Kakav igrac! 🔝⚽👏🏻 What a player! ❤ @ivanrakitic #Polufinale #IznadSvihHrvatska

Une publication partagée par Luka Modric (@lukamodric10) le

Comme l’a laissé entendre la déclaration de Valdano, le rayonnement de Modrić se voit davantage le jeu que dans les chiffres. Depuis qu’il est au Real, il n’a jamais marqué plus de trois buts et fait plus de six passes décisives en championnat. Cette année, il a mis un but et délivré six passes décisives en championnat et un but et une passe décisive en C1.

Le Iniesta de 2010 avait des statistiques plus élevées. « Don Andrés » avait offert à l’Espagne la Coupe du Monde en marquant le seul but de la rencontre, et avait également remporté la Liga avec un total de 99 points, un record alors inédit en EuropeMalgré cela, il avait été éclipsé par Lionel Messi dans la course au Ballon d’Or. En sera-t-il de même avec Modrić ?

Si l’on ne prenait pas la Coupe du Monde en compte, le milieu croate serait certainement relégué derrière l’inusable CR7. En revanche, avec une Croatie victorieuse de la Coupe du Monde, la candidature du capitaine de la Vatreni sera forcément à prendre très au sérieux.

Sa saison (toutes compétitions confondues) : 51 matchs, 4 buts, 8 passes décisives  

Coéquipier concurrent : Ivan Rakitić (vainqueur de la Liga BBVA)

Classement Ballon d’Or 2017 : 5ème

4 candidats pour un 44ème lauréat ?

L’un de ces joueurs parviendra t-il à faire descendre Cristiano Ronaldo de son piédestal doré ? Stoppé par l’Uruguay en huitième de finale, le quintuple Ballon d’Or restait tout de même sur un triplé d’exception contre l’Espagne, après une saison durant laquelle il a encore empilé des buts, battu des records et gagné une Ligue des Champions.

De plus, les votes du Ballon d’Or s’étendent jusque vers la fin de l’année civile, une période où Cristiano Ronaldo pourrait à nouveau marquer les esprits s’il marque des buts (sous ses nouvelles couleurs turinoises ?).

Pour être le premier Ballon d’Or hors Ronaldo-Messi depuis Kaká en 2007, Hazard, Kane, Mbappé ou Modric (ou d’autres) vont devoir briller suffisamment pour faire de l’ombre aux deux mastodontes quintuple vainqueurs du trophée individuel suprême. Il serait alors le quarante quatrième lauréat de la soixante-troisième édition du Ballon d’Or France Football.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe