« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Coupe du monde : Maradona présente ses excuses à la FIFA !

par :

Diego Maradona a su faire parler lors de cette Coupe du monde en Russie. Alors que l’Argentine a pris la porte en huitièmes de finale face à la France (4-3), l’ancien joueur n’en finit plus de faire le show dans les tribunes et sur les plateaux télés.

Mais la dernière polémique est mal passé auprès de la FIFA. Dans son émission de la Mano del Diez, diffusée au Vénézuela, Maradona avait descendu en flèche Mark Geiger après l’élimination de la Colombie face à l’Angleterre (1-1, 3-4 t.a.b) :

L’arbitre, qui est américain, doit connaître les règles du baseball, mais pas celles du football. La Colombie a souffert d’un vol monumental et nous devons présenter des excuses aux Colombiens. Gianni Infantino (le président de la FIFA) avait dit que les voleurs et la corruption allaient partir au sein de la FIFA. Mais dans ce match, nous avons vu tout le contraire. La FIFA est encore vieille et truquée

Recadré par l’instance mondiale depuis, Maradona a décidé de s’excuser sur ses réseaux sociaux auprès de cette dernière et de son président, regrettant de s’être emporté si rapidement :

Pris par l’excitation de soutenir la Colombie l’autre jour, j’ai dit des choses et, je l’admets, certaines d’entre elles sont inacceptables. Mes excuses à la Fifa et à son président : même si j’ai parfois des opinions contraires à certaines décisions arbitrales, j’ai un respect absolu pour le travail – pas facile – que font l’institution et les arbitres.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.