« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Christophe Galtier raconte son calvaire de la saison passée

Le sourire est revenu cette saison.

Christophe Galtier raconte son calvaire de la saison passée

Dauphin du PSG et en bonne position pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, le LOSC vit à nouveau une saison pleine d’espoirs après avoir frôlé avec la relégation la saison dernière.
Christophe Galtier, qui a repris les rênes du club nordiste en cours d’exercice après l’éviction de Marcelo Bielsa, répétait sans cesse qu’il croyait dur comme fer au maintien de son équipe.
Ses joueurs lui donneront finalement raison, pourtant, le technicien français affirme, dans un entretien publié aujourd’hui par la Voix du Nord, avoir menti aux médias et qu’il était désespéré en fin de saison dernière.

L’an dernier, j’ai passé mon temps à vous mentir en affirmant après les matchs, en conférence de presse, que ça allait le faire, quitte à passer par les barrages, que ça allait passer d’un millimètre, admet-il aujourd’hui. Mais lorsque je rentrais chez moi, je m’effondrais par terre en pleurs et je disais à mon épouse que je n’allais pas y arriver. Elle me répondait: ‘Tu ne peux pas me dire ça.’ Le lendemain, j’allais au marché, place du Concert et les gens me disaient: ‘Christophe, on compte sur vous.’ Alors, tu continues à travailler, à chercher autre chose.

Christophe Galtier raconte son calvaire de la saison passée

Désemparé, l’ancien entraîneur de l’ASSE touche le fond avec son équipe le 14 avril dernier lorsque Lille est rejoint par Guingamp après avoir mené deux zéro (2-2). Un match qui finalement n’a pas eu de conséquences désastreuses. Très remonté après la partie, Galtier a été freiné par un de ses proches alors qu’il aurait pu s'emporter en conférence de presse.

Quelqu’un m’envoie sur mon portable: ‘Attention à ta communication! Ne cherche pas à expliquer l’inexplicable’, résume le technicien. En conférence, je vous ai dit cette phrase-là. Plus tard, quand je suis rentré chez moi, je me suis effondré, j’avais mal au ventre…

Aujourd’hui, ces galères ne sont que des souvenirs pour l’entraîneur d’un LOSC retrouvé.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Lille OSC / LOSC t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter