Cavani : « Paris n’est pas loin du niveau du Real »

Auteur de sa meilleure saison sous les couleurs parisiennes (49 buts tcc !), Edinson Cavani est revenu dans L’Equipe sur une année réussie personnellement, mais décevante collectivement. Extraits.

Sur le changement d’entraîneur

Cavani admet que les parisiens ont mis du temps à assimiler les principes de jeu d’Unai Emery. C’est ce manque de régularité qui a causé la perte du titre selon le Matador.

On a vécu un changement d’entraîneur l’été dernier et il a fallu s’adapter à sa nouvelle façon de penser et sa façon de décider. Emery est arrivé et il a mis en place le travail qu’il estimait bénéfique. Mais je crois que tout changement suppose des débuts difficiles. On l’a vu, nous, sur la première partie de saison au cours de laquelle on n’a pas été réguliers. On s’est trompé trop souvent. Mais on a vu, aussi, sur la seconde partie qu’on était plus constants dans la performance. Si on avait su l’être plus tôt, on aurait gagné le Championnat

Sur la déroute barcelonaise

Conscient d’avoir été acteur d’une de ces rencontres qui marquent l’histoire, Edinson Cavani revient sur le match et sur le sentiment d’injustice qui l’habite, notamment vis-à-vis de l’arbitrage.

Il s’est produit quelque chose d’inexplicable, d’inattendu. Si je devais définir ce qui s’est passé là-bas, je parlerais d’injustice. Non, ce résultat n’était pas juste. Il suffit de regarder les images du match pour se rendre compte

Sur le niveau européen du PSG

La Remontada a salement écorné l’image de prétendant au titre européen que le PSG essaie de construire depuis le début de l’ère QSI en 2011. Pourtant, Cavani ne doute pas que Paris aie le niveau pour remporter bientôt la plus grande des compétitions de club !

Nous aussi, les joueurs, on a envie de gagner la Ligue des champions. On a montré à plusieurs reprises cette saison, en Championnat comme en Ligue des champions, que le PSG était à un très haut niveau. Bien sûr qu’il nous faut réussir à confirmer. Il nous faut sans doute aussi un peu plus d’expérience, parvenir à imposer une véritable identité à ce groupe. Mais je suis convaincu que Paris a les moyens de jouer très vite une finale de C1

Sur son style de jeu

Malgré ses excellentes statistiques et son statut de joueur de l’année, Cavani doit faire face à de nombreux détracteurs. Il assume son style : beaucoup de courses, des buts en une touche, et une technique à améliorer. Même si son repositionnement au poste d’avant-centre suite au départ d’Ibrahimovic est forcément positif.

Cette saison, j’ai évolué dans une position qui correspond à mes qualités et qui est plus à mon goût. En étant avant-centre, j’aime être plus proche de la surface adverse, j’ai davantage de libertés de mouvements, je peux varier mes appels et ne pas toujours partir du côté vers l’intérieur. Ensuite, j’ai une façon de jouer qui fait que je défends. Je suis complètement d’accord sur le fait que, techniquement, je peux m’améliorer. Dans le football, encore une fois, chacun a un avis. Je sais que je ne plais pas à tout le monde


Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter

Télécharger l'appli Actu News
et Transferts du Mercato

phone-tablet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *