« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Carlo Ancelotti sait comment renverser Arsenal

Le coach italien y croit.

Carlo Ancelotti sait comment renverser Arsenal

Battu à l’aller par Arsenal en quart de finale de la Ligue Europa (0-2), Naples est dos au mur et doit retourner une situation mal embarquée ce soir.
Malgré l’inefficacité offensive de son équipe lors de la première manche, Carlo Ancelotti est confiant et connaît les ingrédients à ajouter pour remonter le score.
« En trois mots, nous avons besoin de courage, d’intelligence et de coeur. J’ai seulement vu un peu de courage au début du premier match. J’ai vu de l’intelligence durant les deux périodes. Le coeur, c’est quelque chose que nous allons devoir mettre demain » a déclaré le technicien transalpin en conférence de presse.
Pour rejoindre le dernier carré de la compétition, les Napolitains devront éviter d’encaisser un but, auquel cas ils devront marquer au minimum quatre fois pour se qualifier.
Carlo Ancelotti sait comment renverser Arsenal
Mais au San Paolo, la donne peut être totalement différente par rapport au match aller et « Il Mister » compte sur ses supporters pour imposer un climat hostile à l’adversaire, comme toujours.
« Il faut une dose significative d’intensité. On doit saisir cette opportunité, avoir une attitude mentale positive et je le répète beaucoup de coeur. Il y aura une ambiance extraordinaire pour nous tirer vers le haut. Naples est la dernière équipe italienne en Europe et j’espère que ce sera encore le cas vendredi. Le Napoli offrira un super spectacle demain. Je pense qu’on peut le faire » a avoué Ancelotti, confiant avec cette deuxième.
La défense des Gunners sera certainement mise à rude épreuve ce jeudi soir.
Un motif d’espoir pour les Canonniers : ces derniers ont réalisé trois clean sheet en déplacement cette saison en Europa League. C‘est plus qu’en Premier League où ils n’en ont effectué qu’un seul, c’était ce lundi contre Watford (0-1).

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.