Cardiff – Chelsea : Warnock, Sarri, entre colère et déception

Contenu commercial | 18+

Les deux coachs ont vécu un mauvais après-midi.

C’est un match particulier qu’ont vécu Cardiff City et Chelsea hier lors de la 32ème journée de Premier League.

Malgré la victoire, les deux entraîneurs ont chacun été déçus ou énervés, pour des raisons différentes.

Evidemment, le plus malheureux des deux à la fin du match était Neil Warnock. L’entraîneur anglais était furieux suite au but de l’égalisation de Cesar Azpilicueta, qui était en position de hors-jeu.

Sa réaction à chaud après avoir salué son homologue puis sur la pelouse du Cardiff City Stadium démontrait déjà dans quel état il se trouvait.

Interrogé après la rencontre, l’entraîneur de 70 ans s’est davantage lâché sur les arbitres, coupables à ses yeux.

« C’est la meilleure ligue du monde, mais avec les pires arbitres. Ils ne comprennent pas ce qui est en jeu. Ils ne peuvent pas faire des erreurs à ce niveau (…) On ne mérite pas des arbitres comme cela. Il n’y a pas d’excuse, c’est criminel. »

Même si les mots sont forts, la colère de Warnock peut se comprendre étant donné la situation sportive de Cardiff.

Le club gallois est 18ème du classement et a vu le 17ème, Burnley prendre cinq points d’avance sur eux.

Malgré la victoire (peu reluisante) des siens, Maurizio Sarri avait également des raisons d’être déçu de ce match.

Bien que, sur le plan comptable, son équipe a réalisé une bonne opération en recollant à Arsenal (qui reçoit Newcastle ce soir), l’entraîneur italien a encore une fois été décrié par ses supporters.

Des chants hostiles scandés par des supporters demandant son renvoi (et qui ne comprenaient pas pourquoi Hazard et Kanté étaient remplaçants) auxquels il affirme ne pas vraiment prêter attention.

« Je peux très bien comprendre la réaction des supporters, Je suis sur le terrain depuis 45 ans, donc je connais la réaction des supporters. Malheureusement, ces derniers temps, je m’habitue à cela. »

Avant cette victoire, les Blues étaient sur deux victoires, un match nul et une défaite. Revenu à hauteur des rivaux londoniens et de Manchester United, ils restent en course pour la Ligue des Champions, et l’ancien entraîneur de Naples sait ce qu’il faut faire pour inverser la tendance.

« Je dois travailler pour les faire changer d’avis. Si vous gagnez des matches, les fans seront heureux. »

Sarri, Hazard et consorts auront l’occasion de poursuivre sur leur lancée mercredi face à Brighton Hove & Albion, à Stamford Bridge.


Cette news Cardiff City FC t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe