US

Bordeaux : 6 joueurs écartés dont le capitaine Laurent Koscielny

par

6 joueurs écartés du groupe bordelais

Six joueurs de Bordeaux ont été écartés du groupe professionnel, a-t-on appris ce mardi. Il s’agit des milieux de terrain Mehdi Zerkane et Otavio, des attaquants Josh Maja et Samuel Kalu, ainsi que des défenseurs centraux Paul Baysse et surtout du capitaine Laurent Koscielny. Tous devront désormais s’entraîner avec la réserve.

Le grand ménage des dirigeants bordelais

Hier, lundi 10 janvier, la direction girondine a informé que six joueurs de l’effectif professionnel s’entraîneraient désormais avec la réserve du club. Le plus spectaculaire et étonnant est l’éviction de Laurent Koscielny, pourtant maintenu capitaine en début de saison. Blessé à deux reprises durant l’automne, il n’a disputé que 11 matchs de Ligue 1. Positif au Covid-19 durant la trêve, il était encore sur le banc lors de la dernière journée contre Marseille (0-1). Recrue phare des anciens propriétaires américains à l’été 2019, Koscielny bénéficie du salaire le plus élevé du club et a la possibilité de prolonger son contrat de deux années supplémentaires en juin prochain. Cependant, les décideurs bordelais en sont arrivés à considérer qu’il n’était pas au niveau espéré et qu’il n’a jamais vraiment rempli son rôle de leader présumé sur le terrain et en dehors. Certains évoquent même une prochaine résiliation de contrat de l’ancien international français.

De leur côté, Medhi Zerkane (six matchs joués) et Paul Baysse, blessé depuis le printemps et en reprise, n’entreraient plus dans les plans tout comme Josh Maja et Samuel Kalu. On évoque aussi des problèmes de comportement pour les deux premiers cités alors que Kalu était mécontent d’être relégué dans la hiérarchie des attaquants. Enfin, c’est la situation contractuelle d’Otavio qui serait à l’origine de sa mise à l’écart. En fin de contrat en juin, le milieu brésilien avait signifié de désir de rester à Bordeaux tout en signant dans le même temps un précontrat avec un club brésilien.

Un contexte sportif et interne agité

Ces décisions de la direction girondine s’inscrivent dans un contexte agité. 17e de Ligue 1 et plus mauvaise défense du championnat (44 buts encaissés), Bordeaux vient d’être défait à domicile par Marseille, mettant fin à la plus vieille série d’invincibilité de la Ligue 1 qui tenait depuis 44 ans. Dans l’esprit des dirigeants, ces mises à l’écart ont aussi pour objectif de faire baisser la masse salariale ou de renflouer les comptes en vendant des joueurs pas ou peu performants. Cela permettrait ainsi au club girondin de se montrer actif durant ce mercato hivernal où au moins deux, voire trois recrues, sont espérées. De même, dans les couloirs du Haillan, on envisage un renforcement du staff technique alors que Grégory Coupet serait pressenti pour devenir entraîneur des gardiens. Ces évictions font aussi suite à la dernière déclaration des Ultramarines, principal groupe de supporters bordelais, qui exigeait des « réactions fortes », en particulier à l’égard de certains joueurs.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.