US

Bertrand Traoré : « Quitter Chelsea pour aller à Lyon était la meilleure décision »

par

Transféré lors du dernier mercato de Chelsea à l’Olympique Lyonnais moyennant 10 millions d’euros plus 15% sur une éventuelle plus-value, Bertrand Traoré est  lié avec les Gones jusqu’en 2022. Après une belle saison du côté de l’Ajax Amsterdam, ce grand espoir du football africain semble avoir enfin franchi un cap.

L’international burkinabé (4 buts cette saison) est revenu dans le Daily Mail sur son passage à Chelsea et sur son choix de quitter la Premier League pour venir en Ligue 1 à l’OL. Et Bertrand Traoré confie n’avoir aucun regrets…

Quitter Chelsea, mon club formateur, a été la meilleure décision que je pouvais prendre. Je prends du plaisir, et les jeunes joueurs ne peuvent progresser qu’en ayant du temps de jeu chaque semaine […]

J’ai adoré ma période passée à Chelsea et quand j’ai eu la chance de pouvoir montrer de quoi j’étais capable sur le terrain, je l’ai saisie des deux mains. Mais je n’avais aucune garantie sur le fait que j’allais jouer […]

Oui, je serais heureux si j’étais un joueur titulaire de l’équipe première chaque week-end à Chelsea, mais c’est le football et vous devez faire un choix. J’ai pris la décision de m’engager avec Lyon et j’en suis ravi […]

Un retour en Angleterre ? Pourquoi pas, c’est à moi d’évoluer et de progresser en tant que joueur en prouvant que je suis assez bon pour jouer en Premier League. Il y en a d’autres qui sont revenus, c’est donc possible […]

Je dois me concentrer avec l’OL, donner le meilleur de moi-même et voir ce que cela donne dans le futur […]

Avec pourquoi pas un retour en Angleterre dans quelques années. D’ici là, les supporters lyonnais espèrent que l’attaquant burkinabais aura marqué le club de Jean-Michel Aulas de son empreinte…

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique Lyonnais / OL

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.