« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Bayern Munich : un mercato à 110 millions d’euros

Le Bayern s’est donné les moyens d’avoir une équipe compétitive cette saison.

Bayern Munich : un mercato à 110 millions d’euros

Cela s’apparente à une belle accélération sur la dernière ligne droite du mercato, qui s’achève dans une dizaine de jours. Cela sonne également comme une réponse aux demandes de Robert Lewandowski, qui avait demandé du renfort il y a un bon mois.

En moins d’une semaine, le Bayern Munich s’est offert trois joueurs, et pas des moindres : Ivan Perisic, Michaël Cuisance et Philippe Coutinho, dont l’arrivée a été officialisée aujourd’hui.

De jolis coups pour le Bayern, notamment pour le dernier cité, qui aurait pu faire partie d’un échange dans le cadre d’un potentiel transfert de Neymar au FC Barcelone. Avec l’impossibilité pour des clubs anglais, et notamment d’Arsenal, de le recruter, le Bayern Munich a eu la voie libre pour s’attacher ses services, et s’offrir la sixième recrue de l’intersaison.

Une balance équilibrée

Six, comme le nombre de joueurs qui ont quitté le club cet été : Arjen Robben, Franck Ribéry, Rafinha, James Rodriguez, Mats Hummels et Marco Friedl ont tous quitté le club, entre retraite, fin de contrat, prêts ou transferts. Deux ailiers, deux défenseurs centraux, un arrière latéral et un milieu offensif en moins dans l’équipe, qui ont plutôt bien été compensés.

Côté arrivées, deux défenseurs centraux-latéraux polyvalents (Hernandez-Pavard), un milieu relayeur (Cuisance) un milieu offensif (Coutinho), un ailier (Perisic) et un avant-centre (Arp) ont renforcé l’effectif de Niko Kovac.

Au total, ses arrivées ont coûté 143,50 millions d’euros au club, avec 80 millions pour le seul Lucas Hernandez. Le podium est d’ailleurs composé de français, avec Benjamin Pavard (35 millions) et Michaël Cuisance (12 millions).

Il faut rajouter à cela le montant des prêts de Coutinho (8,5 millions), Perisic (5 millions) et le transfert de Jann-Fiete Arp (3 millions).

Six joueurs pour le prix d’un

Si Robben, Ribéry, Rafinha et James Rodriguez sont partis libres, les ventes de Mats Hummels et Marco Friedl ont rapporté 34 millions d’euros au club, permettant de baisser la note dépensée à 110 millions d’euros.

Cela équivaut presque au montant réclamé par Manchester City pour s’offrir les services de Leroy Sané, longtemps convoité. A cela, il faudra certes ajouter les options d’achat éventuellement levées la saison prochaine, et notamment celle élevée pour Philippe Coutinho (120 millions).

Une facture loin d’être étonnante au vu des propos des dirigeants bavarois, qui avaient promis de sortir le carnet de chèque cet été pour renouveler l’effectif. Avec une moyenne d’âge de 23 ans pour les arrivants contre 30 pour les sortants, le Bayern a rajeuni son effectif et s’est renforcé sur plusieurs lignes.

A présent, Niko Kovac va devoir composer avec ses nouveaux joueurs, avec déjà une petite pression suite au match nul concédé vendredi dernier pour l’ouverture de la Bundesliga contre le Herta Berlin. Un match où la seule recrue à avoir joué était Benjamin Pavard.

D’ici là, il n’est d’ailleurs pas certain que le Bayern en aura fini avec son mercato.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Bayern Munich t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter