« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Bayern Munich : Allegri, ten Hag, Mourinho et les potentiels successeurs de Niko Kovac

Qui va prendre les rênes du Bayern après le départ de Kovac ?

Bayern Munich : Allegri, ten Hag, Mourinho et les potentiels successeurs de Niko Kovac

Depuis hier soir et le limogeage de Niko Kovac, le Bayern Munich n’a plus d’entraîneur.

Une humiliation subie à Francfort ce week-end (1-5) a eu raison du technicien croate déjà décrié la saison dernière.

Mais qui va bien pouvoir succéder au coach de 48 ans ? Plusieurs candidats se dégagent déjà.

Massimiliano Allegri :

Selon le très sérieux journal allemand Bild, le grand favori pour s’asseoir sur le banc bavarois s’appelle Massimiliano Allegri.

Libre depuis son départ de la Juventus en fin de saison dernière, le coach italien présente toutes les qualités nécessaires pour gérer un vestiaire rempli de stars comme celui du Bayern et a gagné de nombreux titres ces dernières années.

Le président Karl-Heinz Rummenigge, qui parle couramment l’italien, pourrait rentrer en contact rapidement et facilement avec le technicien transalpin de 52 ans.

Erik ten Hag :

Autre piste chaude qui est évoquée depuis cet été, l’entraîneur de l’Ajax Amsterdam Erik ten Hag.

Le coach néerlandais, qui a mené son équipe en demi-finale de la Ligue des Champions la saison passée, a impressionné les dirigeants munichois, notamment lors de leur double confrontation en phase de poules, qui en font désormais une piste privilégiée.

La faculté du technicien batave à faire progresser les jeunes joueurs collerait parfaitement avec le nouveau visage du club allemand qui s’est rajeuni depuis plusieurs années.

Le jeune coach présente également l’avantage de bien connaître le cadre munichois puisqu’il a dirigé l’équipe B du Bayern de 2013 à 2015. Le directeur sportif ajacide Marc Overmars a avoué récemment sur FoxSports qu’il est enclin à écouter les offres des gros clubs européens pour son entraîneur. La porte est donc ouverte !

Arsène Wenger :

Déjà pisté après son départ d’Arsenal en juin 2018, la direction bavaroise avait finalement opté pour Niko Kovac pour succéder à Jupp Heynckes.

Un an et demi plus tard, les sirènes du Bayern Munich retentissent à nouveau aux oreilles d’Arsène Wenger.

L’Alsacien, qui présente l’avantage de parler parfaitement l’Allemand, pourrait être une piste sérieuse pour les Rouge et Blanc.

Le technicien français n’a jamais caché son souhait de revenir dans le monde du football et après avoir refusé des offres pour des postes au sein de la FIFA et avoir eu des contacts avec le PSG, l’ancien coach des Gunners pourrait enfin retrouver la lumière.

Le beau jeu pratiqué sous ses ordres par Arsenal à son époque et sa capacité à faire jouer et évoluer les jeunes joueurs sont des atouts non négligeables pour sa candidature.

José Mourinho :

On finit avec le pari, la grosse côte que pourrait jouer les dirigeants bavarois. Libre depuis son limogeage de Manchester United en décembre 2018, le coach portugais veut reprendre du service.

S’il privilégie un retour en Angleterre et notamment à Londres où il vit avec sa famille, l’ancien entraîneur de Chelsea pourrait facilement se laisser tenter par un challenge aussi vertigineux que celui de prendre en main le plus grand club allemand.

Hier, un contact aurait été établi entre le Special One et Arsenal, qui chercherait un remplaçant à Unai Emery. Mais cette information a depuis été démentie par le club londonien auprès de SkySports.

Le Mou aurait donc du mal à refuser un éventuel appel des Munichois.

par :

Cette news Bayern Munich t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter