Aymeric Laporte évoque Manchester City, Pep Guardiola et l’Equipe de France

Contenu commercial | 18+

Il réclame un peu plus de paix autour de son cas chez les Bleus.

A quelques heures de la prochaine liste de Didier Deschamps, le timing de la publication de l’entretien qu’il accordé à France Football est parfait.

Avec un Presnel Kimpembe forfait, un défenseur central sera appelé à prendre sa place dans la liste des 23 dévoilé par Didier Deschamps. Et les deux noms les plus cités sont ceux de Clément Lenglet et Aymeric Laporte.

Membre régulier de l’équipe qui a remporté le quadruplé en Premier League, ce dernier est un candidat légitime, réclamé par beaucoup mais décrié par certains pour un supposé manque d’attachement au pays.

Le joueur de 24 ans (il en aura 25 le 27 mai) a évoqué ce prétendu désamour pour l’hebdomadaire.

« J’avais vingt et un ans, j’ai envoyé un tweet « Enfin bref… » après la déception de ne pas être appelé, ce n’est pas un crime et ça n’était pas dirigé contre le joueur retenu (…) Une déception est devenue un pataquès. Et quatre ans après, ça continue.»

Comme Lucas Hernandez voire Antoine Griezmann, sa proximité avec l’Espagne et le Pays Basque ont renforcé l’idée d’un éloignement supposé avec la France.

Pour y répondre, le défenseur de Manchester City a rappelé qu’il comptait plusieurs sélections chez les jeunes Tricolores.

« J’ai joué dans toutes les catégories de jeunes U17, U18, U19, Espoirs, j’étais capitaine les trois dernières années, qu’est-ce que je peux faire de plus pour montrer que mon pays, ma sélection, c’est la France ? »

Visiblement plus grand chose pour l’un des tauliers de Pep Guardiola, qui s’est montré plutôt régulier durant cette saison pleine de réussites, avec un quadruplé glané.

Même s’il a reconnu que le fait d’affronter le Real Madrid de Cristiano Ronaldo ou le Barça de Lionel Messi l’a fait grandir du temps de ses années à Bilbao, le niveau proposé par son équipe – et par ses adversaires – l’a aidé à franchir un palier et à s’aguerrir depuis son départ de l’Athletic Club.

« Je joue chaque week-end contre des joueurs très forts, contre des équipes comme Liverpool, United, Chelsea, Tottenham, Arsenal, etc. (…) chaque jour, je m’entraîne avec des internationaux venus de partout, des joueurs top niveau. Il y a une exigence terrible à chaque séance. Tu es obligé de te mettre au niveau, sinon tu perds ta place. »

Déjà confiant sur le fait que Pep Guardiola appréciait ses qualités, le natif d’Agen a réitéré ses propos puis a expliqué l’influence du technicien espagnol sur lui.

« Il m’a fait voir des choses que je ne voyais pas auparavant. On peut dire qu’il m’apprend le football, en tout cas à le comprendre.»

Présent dans l’équipe-type de Pep Guardiola et de la Premier League, Aymeric Laporte espérera certainement figurer dans celle du sélectionneur français.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe