US

AS Monaco : Falcao toujours précieux

par

El Tigre n’est pas l’attaquant le plus prolifique de Ligue 1, mais il est l’un des plus influents.

AS Monaco : Falcao toujours précieux
Avec le match de Ligue des Champions et la performance XXL de Lionel Messi, la rencontre de Ligue 1 entre Rennes et l’ASM a moins fait parler.
Pourtant, deux hommes ont aussi marqué un doublé lors de ce match : Adrien Hunou en première période, et Radamel Falcao en deuxième.
Le Colombien est cinquième au classement de buteurs (14 buts, à égalité avec Andy Delort). Surtout, il se révèle indispensable sur le front de l’attaque, dans une saison très compliquée pour la douzième attaque de Ligue 1.
Avec ses deux buts, l’avant-centre monégasque a inscrit 41% des buts de son équipe en Ligue 1, soit le meilleur ratio parmi les joueurs de l’élite, comme l’a souligné OptaJean.

Précieux pour son équipe, l’international colombien, parfois annoncé partant, vit peut-être sa dernière saison avec Monaco, à moins que Leonardo Jardim ne le persuade de rester pour une cinquième saison, si on ne compte pas ses prêts successifs à Manchester United et Chelsea.
Quoi qu’il arrive, le numéro 9 de l’ASM aura permis à son équipe, longtemps engluée dans la zone rouge et désormais 16ème avec 33 points soit quatre de plus que Caen, de sauver sa peau en Ligue 1, si cela arrive.
Selon Leronardo Jardim, il manque encore cinq ou six points pour cela, mais il y a surtout quatre matchs et douze points à prendre. L’entraîneur de l’ASM comptera encore une fois sur son attaquant dans cette « guerre » pour le maintien.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.