« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Arsenal-Valence : Francis Coquelin retrouvera l'Emirates…depuis les tribunes

Un retour gâché par sa suspension.

Arsenal-Valence : Francis Coquelin retrouvera l'Emirates…depuis les tribunes

Suspendu pour la demi-finale aller de la Ligue Europa opposant Arsenal et Valence, Francis Coquelin devra attendre le match retour pour affronter son ancienne équipe.
Aujourd’hui chez les pensionnaires du Mestalla, le natif de Laval a passé neuf ans dans le nord de Londres et en garde des magnifiques souvenirs.
Dans un entretien accordé au site Arsenal.com, le Français raconte son plaisir de retrouver le club qui a cru en lui.
« Je suis très excité de jouer contre mon ancien club. Tout le monde sait que je suis suspendu pour le match aller, ce qui est une grosse déception pour moi, mais dès que j’ai vu le tirage j’étais vraiment heureux de pouvoir jouer contre Arsenal pour la première fois sous un maillot différent » a tout d’abord confié le milieu de terrain avant d’ajouter : « Le club signifie beaucoup. J’étais à Arsenal depuis l’âge de 18 ans, j’ai passé 8 ans ici et j’ai rencontré beaucoup de personnes superbes, j’ai eu une expérience fantastique comme personne et comme joueur de foot. Arsenal m’a élevé alors je suis reconnaissant pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. »
Formé au Stade Lavallois, Coquelin est repéré par Arsenal en 2008. Prêté à plusieurs reprises, et notamment à Lorient, c’est lors de la saison 2014-2015 qu’il s’impose enfin chez les Gunners lorsqu’Arsène Wenger le rappelle de son prêt à Charlton Athletic pour pallier des blessures. Le Valencian enchaîne alors les titularisations et sa combativité lui permet de rayonner dans l’entrejeu londonien.

Arsenal-Valence : Francis Coquelin retrouvera l'Emirates…depuis les tribunes

Le Tricolore n’a d’ailleurs pas oublié de glisser quelques louanges à son ancien manager : « J’ai pu jouer sous les ordres d’un des meilleurs coaches d’Europe avec Arsène Wenger, ce qui était une chance pour moi. Avec l’équipe première nous avons remporté la FA Cup deux fois. Ces deux trophées font parties des meilleurs souvenirs que j’ai » déclare-t-il.
Francis Coquelin sera donc tout heureux de retrouver l’ambiance de l’Emirates Stadium et plusieurs de ses anciens partenaires avec qui il garde contact depuis son transfert à Valence en janvier 2018. « Je suis encore en contact avec plusieurs joueurs, comme Laurent Koscielny. Nous avons été très proche quand j’étais ici et il a subi la même blessure que moi, au talon d’Achille, donc évidemment cela nous a encore plus rapproché. Je suis encore en contact avec Alex Lacazette et Danny Welbeck, et d’autres personnes mais ce sont ceux dont je suis le plus proche » a conclu le joueur de 27 ans.
Malheureusement, l’ex-international espoir français regardera ses actuels et ex-coéquipiers batailler depuis les tribunes à cause de sa suspension. En revanche, Gabriel Paulista, passé également par Arsenal récemment (2015-2017), pourra lui bien se confronter à son ancien club et devrait même être titulaire lors de cette demi-finale.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.