« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Arsenal-Rennes : les Rennais pestent contre l'arbitrage

Les clubs français ne sont pas verni.

Arsenal-Rennes : les Rennais pestent contre l'arbitrage

Après les décisions litigieuses lors des matches du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais en Ligue des Champions, c’est un autre club français qui se sent lésé après son match de Coupe d’Europe.
En effet, le Stade Rennais n’a pas apprécié l’arbitrage et certaines décisions de l’UEFA pour son huitième de finale de Ligue Europa face à Arsenal.
Si les Bretons ont été largement dominés hier lors du match retour par les Gunners (0-3), le club tricolore n’a pas été avantagé non plus par le corps arbitral.
Sur le deuxième but des locaux, Pierre-Emerick Aubameyang semblait être en position de hors-jeu avant de donner un ballon décisif à Maitland-Niles.
Cela fait beaucoup pour Julien Stéphan et ses joueurs après l‘inversion des deux matches et la réduction de la suspension d’Alexandre Lacazette.

Arsenal-Rennes : les Rennais pestent contre l'arbitrage

Si on livre le fond de notre pensée, on va passer pour ce qu’on n’a pas envie de passer. Il y a très clairement hors-jeu sur le deuxième but. L’arbitre n’est pas gêné, il n’a pas besoin du VAR pour voir le hors-jeu. Il a mis beaucoup moins de temps à lever le drapeau en seconde période sur nos situations. On perd sans doute la qualification la semaine dernière. Si on avait mis le quatrième but, ça aurait changé les choses. Il y a eu pas mal d’éléments contraires sur les deux derniers jours et sur le match. Le tacle de Lacazette sur André est jaune – orangé et en seconde période c’est pareil pour son intervention sur Bensebaini… On n’a pas la puissance, c’est l’apprentissage.

Même son de cloche pour le président rennais Olivier Létang après la rencontre. S’il ne veut pas se cacher derrière les erreurs de Andris Treimanis, le sifflet Letton, et des ses assistants, l’ancien dirigeant parisien a exprimé quand même le fond de sa pensée.

Je vais être sincère avec vous, je n’ai malheureusement pas été surpris par l’arbitrage. Julien (Stéphan) avait évoqué des bizarreries avant le match. Il y a eu l’inversion du match, le retour d’un joueur (Lacazette) 48h avant la rencontre. Ce qui est très surprenant alors que le joueur a pris un carton rouge il y a plus d’un mois et puis ce soir il y a au moins un but marqué sur hors-jeu qui est le deuxième. Je n’aime pas me plaindre de l’arbitrage. Arsenal nous a été supérieur.

Arsenal-Rennes : les Rennais pestent contre l'arbitrage

Il est vrai que cela commence à faire beaucoup pour les clubs français cette saison. Malheureusement, les limites techniques, tactiques et mentales des équipes de Ligue 1 ne peuvent pas être masquées par les polémiques entourant l’arbitrage.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.