« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Arsenal : les raisons du clash avec Laurent Koscielny

L’histoire entre le Boss et l’écurie londonienne se termine mal.

Arsenal : les raisons du clash avec Laurent Koscielny

Arrivé en 2010 à Arsenal, Laurent Koscielny est le taulier du vestiaire des Gunners. Capitaine depuis deux saisons, le natif de Tulles possède de nombreuses responsabilités dans le nord de Londres.

Malheureusement, la belle histoire débutée il y a presque 10 ans entre le club anglais et le défenseur central est en train de tourner au vinaigre.

En effet, comme nous vous l’évoquions hier, l’international français a refusé de prendre part à la tournée américaine de pré-saison avec ses coéquipiers.

Si certains médias ont tout de suite annoncé que l’ancien lorientais souhaitait quitter Arsenal cet été, les raisons de ce début de divorce étaient encore un peu floues jusqu’à ce matin.

Très proche du vestiaire des Canonniers, David Ornstein, journaliste pour la BBC, a fait un point sur le clash entre Koscielny et la direction des Gunners.

Selon Ornstein, Arsenal avait prévu de prolonger Koscielny pour un an mais avec la non-qualification en Ligue des Champions, le club s’est ravisé. De son côté, le joueur de 33 ans était mécontent d’avoir joué trop de matches juste après sa grave blessure au tendon d’Achille et de la décision prise par sa direction de ne finalement pas le prolonger.

Alors que les négociations pour un nouveau bail étaient au point mort, le défenseur y a senti un manque de respect et a souhaité quitter le club anglais pour revenir en France. Il en a informé les dirigeants londoniens à son retour de vacances pensant bénéficier d’une résiliation pour services rendus, seulement, on lui a signifié qu’il était indispensable et que devant les problèmes défensifs actuels, à part une vraie offre, il devrait honorer son contrat.

Koscielny aurait donc dit à son club que les engagements pris n’avaient pas été respectés. Il a menacé de ne pas se rendre aux Etats-Unis. Après une rencontre houleuse avec Unai Emery, le responsable du football d’Arsenal, Raul Sanllehi, a envoyé un SMS à Kos the Boss pour l’alerter que s’il ne venait pas, ce serait une faute professionnelle grave. Le joueur a alors répondu en maintenant sa position.

Désormais, Laurent Koscielny doit s’entraîner avec les membres de l’effectif qui n’ont pas été convoqués pour la tournée aux USA.

La fin est donc proche entre Arsenal et le défenseur tricolore qui se dirige vers un retour en France où Bordeaux et Rennes sont prêts à l’accueillir.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Arsenal t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter