US

Arsenal inscrit Cazorla dans sa liste pour Ligue Europa !

par

Il y a quelques jours, Arsène Wenger nous donnait des nouvelles de Santi Cazorla. Absent depuis octobre 2016 du fait de plusieurs opérations sur son tendon d’Achille et d’une infection consécutive à tout cela, l’espagnol ne devait pas revenir sur le terrain avant la saison prochaine :

Tout va dépendre de sa situation médicale au plus haut niveau. Nous devons attendre la fin de saison.

Pourtant, aujourd’hui, Arsenal a soumis sa liste de joueurs inscrits pour disputer la phase finale de la Ligue Europa. Et surprise : Cazorla en est !

De là à croire à un retour prématuré sur les terrains ? Il est beaucoup trop tôt pour l’affirmer. Arsenal a retiré 12 joueurs de la liste faite en septembre pour les phases de poule, beaucoup d’entre eux ayant quitté le club lors du mercato hivernal. Walcott, Giroud, Sanchez, Debuchy ou encore Coquelin se sont envolés ainsi loin de l’Emirates.

Si les recrues Mavropanos et Mkhitaryan ont pu intégrer la liste en remplacement, ce n’est pas le cas de Pierre-Emerick Aubameyang. Dortmund, son ancien club, est également engagé dans la compétition, ce qui élimine d’office l’international gabonais.

De fait, sans Aubam, Arsenal n’avait probablement pas d’autres joueurs à inscrire. Les joueurs de moins de 21 ans n’ont pas besoin d’y être pour jouer. Le club a donc certainement voulu faire un petit clin d’oeil à Cazorla pour lui rappeler son attachement.

Mais les supporters Gunners ont le droit de rêver anticipé de leur idole espagnole… Et pourquoi à un but vainqueur lors de la finale ?

En attendant, on vous offre cette petite compil des plus belles actions de Cazorla :

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.